Maison A la une LE GOUVERNEMENT SE PENCHE ENFIN SUR LA CHERTÉ DU COUT DE LA...

LE GOUVERNEMENT SE PENCHE ENFIN SUR LA CHERTÉ DU COUT DE LA VIE

639
0
PARTAGER
Le gouvernement El Othmani a senti l’orage passer avec la campagne de boycott réussi qui a touché plusieurs produits de grande consommation et les carburants. Les prix de ces derniers ont baissé ainsi que ceux du poisson, en attendant que d’autres suivent cette tendance, mis sans l’assurance que les mouvements de boycott ne se tassent. Les consommateurs ont pris conscience de leur pouvoir..
C’est justement pour prévenir d’autres campagnes et une aggravation du climat social que le gouvernement a décidé de prendre des mesures efficaces destinées à lutter contre la spéculation et le rôle négatif des intermédiaires à l’origine de la flambée des prix. En ce qui concerne les distributeurs de carburants, le gouvernement a lancé une mise en garde contre les marges excessives réalisées en brandissant la menace de nouvelles taxes dissuasives et en instaurant un contrôle plus strict sans remettre en cause la libéralisation.
Pour contrer la valse des prix dans les marchés et les centres commerciaux, un recours aux anciennes brigades de surveillance des tarifs affichés n’est pas à exclure avec un élargissement de ses prérogatives et un suivi de leur action sur le terrain par l’autorité locale. Le gouvernement garde l’espoir enfin que les outils de communication avec les consommateurs gardent leur efficience et se multiplient.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires