PARTAGER
Port de Casablanca pour MARSA MAROC

Pour renflouer les caisses du Trésor, le gouvernement étudie la possibilité de réaménager la grille des droits de douane. Ainsi, les produits finis de consommation passeraient de 17,5 à 20%. Et ceux provenant de pays avec lesquels le Maroc n’est pas lié par un accord de libre-échange, seraient au taux de 30% au lieu de 25% actuellement.

Si ces mesures passent en l’état dans la loi de finances, elles risquent de susciter un tollé chez les opérateurs économiques. Les importateurs de véhicules asiatiques se mobilisent déjà car ils craignent pour leur business.

L’autre hypothèse explosive est d’augmenter la TVA sur les produits pétroliers.

Commentaires