Le grand chanteur Marcel Khalife envoûte par son répertoire le public casablancais

Le grand chanteur Marcel Khalife envoûte par son répertoire le public casablancais

151
0
PARTAGER

Accompagné d’Oumaima Khalil et de son ensemble musical  »Al Mayadine », Khalife a chanté, à l’occasion de la 7ème édition du festival de Casablanca, sur la scène de Sidi Bernoussi, devant un nombreux public connaisseur, ses célèbres morceaux  »Rita » ,  »Ahinnou ila khobzi oumi »,  »Ahmed El Arabi » et  »Ajmal Al Oumahat » entre autres.

Le rendez- vous avec ce maître du Oud (luth) n’était point un simple concert éphémère mais une fusion entre l’artiste, dont la notoriété a dépassé, depuis des lustres, les frontières de son Liban, et ses fans. Un récital au parfum nostalgique pour rendre hommage à la complicité qui avait lié, de longue date, le chanteur et le grand poète arabe Mahmoud Darwish.

Le duo Marcel-Oumaima et leurs chants engagés, que certains ont considéré dépassés par le temps, ont, une nouvelle fois, trouvé  »preneurs » en tenant en haleine, le long de son récital et sans répit, l’attention du large public casablancais.

Un succès qu’il perpétue à chacun de ses passages de  »troubadour » ayant acquis sa renommée sur les scènes de par le monde et qu’il persiste à pérenniser dans un style dont lui seul détient le secret, agrémentant aussi la soirée de morceaux musicaux prodigieux à l’instar de  » sabah Leyl  » et  » bikouli al farahi taeti », du grand poète soufi Al Hallaj de l’ère des Abbassides.

Le festival de Casablanca a ouvert ses portes pour se produire sur quatre scènes et espaces dans la métropole sous le signe de la diversité des genres musicaux : soul, fusion, world, hip hop, rai, reggae, chansons amazighes et variétés marocaines.

Une quarantaine de concerts, de shows en plein air et des balades dans le cadre des  »Nouzah Fennia », des ateliers autour du patrimoine de Casablanca figurent également au programme de ce rendez-vous artistique annuel qu’accueillent notamment la Coupole  »parc de la Ligue Arabe », la gare Casa Voyageurs, la cathédrale du Sacré-Coeur, le jardin de la mosquée « Al Qods » à Roches Noires, l’école supérieure des Beaux-Arts ou encore la fabrique culturelle des anciens abattoirs.

 

 

 

map________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires