Le groupement Visegrad appelé à jouer un rôle important dans la promotion...

Le groupement Visegrad appelé à jouer un rôle important dans la promotion de la coopération UE-Maghreb (séminaire)

207
0
PARTAGER

Les participants à ce séminaire, organisé par le Groupement d’études et de recherches sur la Méditerranée (GERM) sous le thème «le présent et l’avenir dans les relations du Maroc avec les pays de Visegrad», ont affirmé que les groupements régionaux au sein de l’UE, tel le Visegrad, peuvent jouer un rôle important dans la coopération de l’Union avec le Maroc, dont le statut avancé représente le cadre idéal pour un partenariat à plus grande échelle.

Les pays de ce groupement de l’Europe centrale, qui ont intégré l’UE en 2004, entendent concrétiser la politique de bon voisinage de l’UE avec sa rive sud, en agissant en tant qu’acteurs dans la coopération à travers un partenariat multisectoriel avec les pays de la région et notamment le Maroc, a affirmé l’ambassadeur de la Hongrie au Maroc, Laslo Pap.

En tant que présidents du Conseil européen, respectivement pour le premier et le deuxième trimestre de 2011, la Hongrie et la Pologne entendent mettre à profit l’excellence de leurs relations avec le Maroc et le statut avancé dont jouit le Royaume avec l’UE, afin d’œuvrer ensemble à promouvoir leur coopération dans un «contexte européen», a ajouté M. Pap.

Pour sa part, le chef de la division de l’Europe centrale, du nord et de l’est au sein du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, Embarch Mohamed Adil, a mis en exergue le dynamisme des relations du Maroc avec les pays du Visegrad, à travers différents moyens de concertations et de dialogue.

Ainsi, les réunions des commissions mixtes maroco-hongroise et maroco-polonaise, la coopération logistique à travers la mise en place d’une ligne aérienne reliant Casablanca à Varsovie (Pologne), ainsi que l’intensification des échanges commerciaux à la faveur de l’établissement de conseils d’affaires communs reflètent cette concertation multidimensionnelle, a-t-il expliqué.

De son côté, Mme Erzsébet Rozsa de l’Institut des relations internationales de Budapest a mis en relief le rôle que peuvent jouer les Etats de l’Europe centrale au sein de l’UE dans ses rapports avec la région du Maghreb, en raison des défis communs liés à la démographie, à l’immigration et au terrorisme.

Les pays du Visegrad ont l’obligation d’adhérer aux politiques de bon voisinage que l’Union européenne entretient avec les pays de la rive sud de la Méditerranée, en vue de diversifier leurs actions politiques et raffermir davantage les relations avec les partenaires de l’UE, a ajouté Mme Rozsa.

Créé en 1990, le GERM (basé à Rabat) a pour objectif de contribuer à une meilleure connaissance des réalités politiques, économiques et socioculturelles de la Méditerranée. Il se propose également de servir de cadre de recherche et de réflexion sur l’évolution des sociétés méditerranéennes.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires