Le HCP prévoit une croissance économique de plus de 5 pc au...

Le HCP prévoit une croissance économique de plus de 5 pc au 3-ème trimestre 2011

153
0
PARTAGER

Cette croissance est « sous-tendue par la hausse des revenus salariaux, dans le sillage des augmentations des salaires prévues dans le cadre du dialogue social », explique le HCP qui vient de publier sa note de conjoncture de juillet 2011.

ECONOMIE NATIONALE FAVORABLEMENT ORIENTEE AU 2-EME TRIMESTRE 2011


Au 2-ème trimestre 2011, l’économie nationale aurait été « favorablement orientée, malgré l’apparition de quelques signes de fléchissements conjoncturels au niveau de certaines activités liées à l’extérieur », indique le HCP dans sa note qui fait état de la situation des principaux indicateurs économiques, observés au cours du 1er trimestre 2011 et estimés pour le 2-ème trimestre, et relate les prévisions pour le 3-ème trimestre.

Compte tenu des indicateurs de conjoncture disponibles à fin mai dernier, le rythme de croissance du PIB hors agriculture se serait maintenu au même niveau au 2-ème trimestre (+4,7 pc).

La contribution positive de la production agricole à la croissance nationale aurait ramené la croissance du PIB aux environs de 5 pc, en glissement annuel.

La croissance des activités non-agricoles aurait été soutenue par l’orientation favorable de la demande intérieure, précise la même source.

REPRISE DE LA DEMANDE MONDIALE ADRESSEE AU MAROC

L’évolution de la demande étrangère adressée au Maroc se serait atténuée au deuxième trimestre (+1,2 pc), en ligne avec le comportement du commerce mondial et des importations des principaux partenaires commerciaux du Royaume.

Elle retrouverait plus de dynamisme au 3-ème trimestre (+1,7 pc), compte tenu des perspectives de croissance plus favorables du commerce mondial.

Au 2-ème trimestre, les exportations auraient fait preuve d’un léger regain de dynamisme, estimé à 6,1 pc, en variation trimestrielle, suite à une reprise des ventes des demi-produits (en particulier des composants électroniques), des biens de consommation (confection et bonneterie) et des produits alimentaires.

Le rythme de progression des importations aurait, pour sa part, affiché moins de vigueur qu’au 1er trimestre (+2,1 pc), suite au repli des achats des produits bruts, des biens d’équipement et de consommation.


RETOUR DES ACTIVITES PRIMAIRES A LA CROISSANCE POSITIVE ET REPRISE DANS LE BTP AU 2-EME TRIMESTRE

Le HCP relève également une reprise des activités agricoles, précisant que les prix à la consommation des légumes frais et des agrumes ont affiché un recul respectif de 14,1 pc et 4,3 pc, à fin mai 2011, en comparaison avec la même période de 2010.

Dans le même contexte, la même source note une baisse de 46 pc, en variation annuelle, des importations de céréales au cours de juin dernier.

Les exportations ont été, pour leur part, « plus dynamiques, favorisées par une amélioration de l’offre », souligne la note, faisant état d’un raffermissement des expéditions des agrumes et des primeurs, respectivement de 8 pc et 10 pc, au début de juin.

De son côté, le volume des exportations du phosphate brut se serait amélioré, au 2-ème trimestre, de 20,1 pc, en variation trimestrielle, contre 12 pc au cours une année auparavant.

Le HCP révèle également une reprise dans le secteur du BTP, relevant une progression de 2,6 pc des ventes de ciment au 2-ème trimestre par rapport à la même période de 2010.


RECUL DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE

En ce qui concerne l’activité touristique nationale, ses perspectives de croissance « semblent pessimistes sur le court terme, en lien avec la conjoncture sociopolitique nationale et régionale », souligne la même source.

Le HCP table sur une diminution des nuitées touristiques globales, en variation trimestrielle, au 2-ème trimestre (-12,8 pc), et des arrivées des touristes étrangers (-7,9 pc).

Tenant compte de ces évolutions, la valeur ajoutée de l’hébergement et de la restauration aurait fléchi de 1,6 pc.

En outre, l’évolution de l’activité du transport se serait ralentie, durant la même période, à la suite du recul du transport aérien. & & Par ailleurs, la contribution de la consommation des ménages à la croissance globale du PIB s’est établie à 3,4 points, contre 3,7 points au 1er trimestre.

Le HCP relève également une hausse de 3,2 pc de la consommation publique et prévoit une progression de 3,7 pc au 3-ème trimestre, suite au renforcement attendu des dépenses de personnel, interrompant ainsi le mouvement de repli qui a marqué l’année précédente.

Au cours du 2-ème trimestre 2011, l’investissement privé aurait continué de progresser, ajoute la note.

Dans l’ensemble, une hausse de 4,3 pc de la FBCF, en volume, est anticipée au cours du 2-ème. Au terme du troisième trimestre 2011, l’investissement productif resterait favorablement orienté (+4,5 pc).

NET REPLI DE L’INFLATION DURANT LE 2-EME TRIMESTRE

Au 2-ème trimestre 2011, l’inflation a marqué un net repli, se situant à 0,2 pc, contre 1,6 pc un trimestre plus tôt, alors que l’inflation sous-jacente a évolué suivant la même tendance de l’inflation globale (+0,2 pc au 2-ème trimestre, au lieu de +0,7 pc au premier).

Pour ce qui est du marché boursier, le HCP fait ressortir une contreperformance au 2-ème trimestre, indiquant que les indices MASI et MADEX ont régressé de 5,4 pc chacun, en glissement trimestriel, après un recul de 3,8 pc au 1er trimestre.

 

map._________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires