Le HCP revoit à la hausse ses prévisions de croissance économique à...

Le HCP revoit à la hausse ses prévisions de croissance économique à 4,8 pc en 2011

156
0
PARTAGER

Le HCP qui tablait sur un taux de croissance de 4,6 pc annoncé dans le budget économique prévisionnel du mois de janvier dernier, explique cette évolution par la relance de certaines activités économiques, d’une part, et les mesures prises par les pouvoirs publics en réponse aux évolutions contraignantes de l’environnement international, d’autre part.

Avec une production céréalière d’environ 80 millions de quintaux, la campagne agricole 2010/2011 aurait enregistré une augmentation de 14,2 pc par rapport à 2010, souligne le HCP qui vient de publier le budget économique prévisionnel du mois de juin.

En outre, les activités liées aux autres composantes de l’agriculture et à l’élevage devraient réaliser de bons résultats, suite aux conditions pluviométriques satisfaisantes durant cette campagne.

Parallèlement, le HCP estime que les activités non agricoles consolideraient leur reprise amorcée en 2010, sous l’effet de la poursuite de la politique budgétaire expansive en 2011 et du dynamisme des exportations marocaines.

Pour sa part, le pouvoir d’achat des ménages devrait, ainsi, connaitre une amélioration en 2011, permettant à la consommation des ménages, constituant plus de la moitié du PIB, de consolider son rythme de croissance élevé, de l’ordre de 4 pc en volume au lieu de 2,2 pc en 2010.

Dans ces conditions, le PIB non agricole (activités économiques secondaires et tertiaires) s’accroitrait de 5 pc en 2011 au lieu de 4,7 pc en 2010, souligne la même source.

Par ailleurs, l’économie nationale devrait continuer d’être soutenue par la demande intérieure, contribuant pour 2,7 points à la croissance du PIB en 2011 et devrait, également, bénéficier, pour la deuxième année consécutive, de la relance des exportations nettes de biens et services.

+ UNE CROISSANCE ECONOMIQUE PREVUE DE 4,5 PC EN 2012 +

Selon le HCP, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) devrait se situer à près de 4,5 pc en volume en 2012.

Cette prévision est établie sur la base de l’hypothèse de reconduction de la politique budgétaire en vigueur en 2011, d’une production céréalière d’environ 70 millions de quintaux durant la saison 2011/2012, ainsi que des perspectives d’évolution des principales variables de l’environnement international, notamment la demande mondiale adressée au Maroc, précise le HCP, ajoutant que cette dernière serait consolidée en 2012 et devrait s’accroitre de 7,6 pc au lieu de 6,2 pc en 2011.

Par grand secteur, la valeur ajoutée primaire (secteur agricole et pêches) connaitrait une légère hausse de 1,5 pc, alors que celle des activités non agricoles maintiendraient son rythme d’accroissement à 4,9 pc, explique le HCP, précisant que les activités du secteur secondaire, dans l’élan de leur tendance ascendante depuis 2010, dégageraient une valeur ajoutée en progression de 5 pc et celle du secteur tertiaire de 4,7 pc.

+ ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL : CROISSANCE ECONOMIQUE MONDIALE DE 4,5 PC +

Les nouvelles perspectives des institutions internationales, notamment le FMI, l’OCDE et la Banque mondiale, publiées en avril et mai de cette année, dégagent une croissance économique mondiale d’environ 4,5 pc en 2011 et 2012, au lieu de 5 pc enregistrée en 2010 et une baisse de 0,6 pc en 2009.

Malgré ce dynamisme au niveau global, les économies avancées continueraient d’afficher des rythmes de croissance lents, soit 2,4 pc en 2011 et 2,6 pc en 2012, accompagnés des taux de chômage élevés, notamment aux Etats-Unis d’Amérique et dans la zone euro, de 8,5 pc et 9,8 pc respectivement.

Quant aux pays émergents et en développement, ils resteraient marqués par une croissance économique élevée de 6,5 pc par an en 2011 et 2012, et par la présence de tendances de surchauffe des prix.

MAP__________________________

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires