Le juge Garzon chaleureusement accueilli en Argentine par Cristina Kirchner

Le juge Garzon chaleureusement accueilli en Argentine par Cristina Kirchner

327
0
PARTAGER

Arrivé au Parlement en compagnie du ministre de la Justice, Baltasar Garzon a suivi le discours de la présidente Cristina Fernandez de Kirchner aux côtés de Hebe de Bonafini et Estela de Carlotto, présidentes, respectivement, des mères et des grands-mères de la place de Mai. Dans son allocution, la chef de l’Etat a rendu un hommage appuyé à l’ancien juge, qui a été ovationné par l’assemblée.

« Je veux vous rendre hommage, Baltasar Garzon, a annoncé Cristina Kirchner, au nom de millions d’Argentins, pour le rôle que vous avez joué dans la défense des droits de l’homme, une question qui est au cœur de notre politique et du pays que nous entendons construire. »

Ici, Garzon est un héros, et un ami. C’est pourquoi les mères de la place de Mai ont demandé à la Cour européenne des droits de l’homme que sa condamnation par le tribunal suprême espagnol soit annulée.

« C’est une façon de défendre les droits d’un juge et les droits de l’homme, a déclaré Hebe de Bonafini. Les mères de la place de Mai ont toujours été avec lui et nous avons pensé qu’il fallait faire quelque chose. »

Il est peu probable que la Cour européenne juge la demande recevable. Mais le mouvement argentin des droits de l’homme aura montré sa solidarité avec l’ami espagnol.

rfi____________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires