Le kiosque: La crise du ciment inquiète

Le kiosque: La crise du ciment inquiète

392
0
PARTAGER

*Aujourd’hui Le Maroc:

- La crise du ciment inquiète. Les ventes du ciment ont régressé de 4,46 pc en mai, amenant le recul annuel des ventes à 3,37pc et témoignant de l’impact grandissant de la conjoncture difficile que vit le secteur. La région du Grand Casablanca, qui détient le record des ventes de ciment en termes de quantité, avec 835.469 tonnes écoulées à fin mai 2014, a enregistré un recul de 1,9pc d’une année à l’autre. Selon les analystes, eu égard au déficit non encore résorbé en logement social et au faible coefficient de consommation de ciments, le potentiel de développement du secteur demeure très important.

-1,5 milliard de dirhams débloqués pour l’assainissement de la lagune de Marchica: Après avoir été ternie par les décharges polluantes, la lagune s’offre un relooking estimé à 1,5 milliard de dirhams. Il n’a pas fallu moins que cela pour traiter les 90 kilomètres du site dont 25 kilomètres de plages et collecter près de 5000 tonnes de plastiques. Ainsi, 1,2 milliard de dirhams ont été répartis équitablement pour l’ouverture d’une nouvelle embouchure entre la Méditerranée et la lagune, la réalisation d’une station d’épuration et l’aménagement d’une décharge contrôlée. Aussi, les 300 millions de dirhams restants ont été réservés à l’entretien.

*Rissalat Al Oumma.:

-Le secrétaire général de l’UC, Mohamed Abied, a indiqué, lors d’un congrès régional du parti dans la région de Doukkala-Abda, que « le gouvernement actuel précipite le pays vers une grave dérive à tous les niveaux ».

- Les résultats financiers de la Caisse interprofessionnelle marocaines de retraites (CIMR) pour l’exercice 2013 font ressortir un excédent d’exploitation passant de 28,440 millions de dirhams (MDH) à 31,986 MDH, soit une progression de 12,5 pc, a annoncé Khalid Cheddadi, président-directeur général de la Caisse lors d’une conférence de presse tenue la semaine dernière.

*Bayane Al Yaoum.:

- Les passeports non biométriques, délivrés aux citoyens avant le 30 mars 2010 ne seront plus valides à partir du 30 mars 2015 au plus tard et leur validité ne sera plus prorogée et ne seront plus utilisés comme documents de voyage à l’extérieur du territoire national à partir du 01 avril 2015, annonce vendredi un communique du ministère de l’Intérieur. Le ministère invite les citoyens détenteurs de passeports non biométriques à s’adresser à l’annexe administrative, au caïdat, à l’ambassade ou au consulat dont relèvent leurs lieux de résidence, en vue de déposer les demandes d’obtention de passeports biométriques, sachant que la carte d’identité nationale électronique figure parmi les documents essentiels composant le dossier d’obtention du passeport biométrique.

- Le Maroc a condamné, samedi, la décision récente du gouvernement israélien de construire des colonies en Cisjordanie et à Al-Qods-Est occupés, en violation flagrante des résolutions de la légalité internationale, indique un communiqué du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération

*Al Khabar.:

- Après la baisse des prix des médicaments, Louardi surveille les plus grandes pharmacies et le centre de distribution à Rabat. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a décidé de veiller au bon déroulement de l’opération d’acquisition des médicaments après la baisse de leurs prix, en effectuant lundi des visites à certaines pharmacies les plus connues de Rabat et au Centre de distribution des médicaments. Cette baisse des prix est entrée en vigueur conformément au décret relatif aux conditions et aux modalités de fixation des prix publics de vente des médicaments. Ses résultats seraient dévoilés par le ministre trois jours après l’entrée en vigueur de cette décision.

- Le plus grand bateau solaire du monde fait escale à Marchica au Maroc. Planet Solar, le plus grand bateau propulsé par un moteur électrique alimenté par des panneaux photovoltaïques, a accosté samedi à Marchica, à Nador, à l’occasion des opérations de dépollution de cette grande lacune. L’arrivage de ce bateau est une reconnaissance du succès des grands travaux effectués pour la dépollution de cette lagune, selon des responsables marocains.

*Al Ittihad Al Ichtiraki.:

- L’administration de l’usine Renault mécontente de la hausse des salaires. L’administration de l’usine Renault de Tanger a fait part au gouvernement de son désagrément et de son mécontentement de la décision portant sur le relèvement du salaire minimum de 10 pc sur deux ans au profit des employés et des ouvriers du secteur privé, soulignant que cette décision, que le gouvernement a prise le 30 avril dernier, menace les équilibres financiers de la société.

- La plage de Mehdia menacée de disparition à cause d’une surexploitation des sables. Une étude scientifique réalisée par les services du ministère de l’Equipement et du transport en 2011 a fait état d’un recul dramatique de la plage Mehdia qui perd 4 mètres par an, mettant en garde contre la disparition de cette plage d’ici 6 ans au maximum au cas où cette exploitation excessive persisterait.

*Al Haraka.:

- La direction de la Douane a mis en œuvre plusieurs mesures au poste de Bab Sebta afin d’assurer le bon déroulement de l’opération « Marhaba 2014″ pour l’accueil des Marocains résidant à l’étranger, a indiqué samedi l’ordonnateur de la Douane et des impôts indirects au poste de Bab Sebta, Mehdi Bendaoud. En coordination avec la wilaya de Tétouan, la préfecture de M’diq-Fnideq, les services de la police et les autres intervenants dans cette opération, la Direction de la Douane a entrepris des mesures et des réformes au niveau des installations de transit au poste de Bab Sebta, qui ont complété les travaux de réaménagement réalisés l’année dernière, a ajouté Bendaoud.

- Les efforts déployés par le Maroc pour encourager l’investissement et le rôle du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ont été au centre d’une rencontre organisée, samedi à Amsterdam, dans le cadre du premier festival Twiza pour la culture amazighe. Intervenant à cette occasion, l’ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas, Abdelouahab Bellouki a indiqué que le Maroc a placé la promotion des investissements en tête de ses priorités, ajoutant que la tendance actuelle est pour l’encouragement de la diplomatie économique à travers l’implication des ambassades et des consulats dans ce domaine. M. Bellouki, qui a rappelé que l’objectif principal de la rencontre des ambassadeurs tenus récemment à Rabat abonde dans ce sens, a souligné que le Royaume a pris une série de mesures pour faciliter la tâche des investisseurs étrangers ou marocains sur tous les plans (fiscalité-communication-infrastructure…).

*Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

- Les pharmaciens se sont employés durant les deux derniers mois à préparer l’opération de la baisse des prix des médicaments en révisant les cartes des prix qui figurent sur les emballages des médicaments, précisant que les prix publics seraient nettement perceptibles.

- Le directeur général de l’Office nationale des aéroports (ONDA), Zouhair Mohamed El Aoufir, a annoncé jeudi que la stratégie de développement du secteur aérien au Maroc ambitionne de parvenir à une capacité aéroportuaire de 51 millions de passagers dans moins de dix. Cette déclaration a été faite à l’ouverture de la 11e édition du Forum international Connect, un conclave des opérateurs de l’aérien organisé à Marrakech.

*Al Massae.:

- Trafic de drogue: Saisie de 20 tonnes de chira au port de Casablanca. la BNPJ mène une enquête sur les membres du réseau derrière du trafic de cette quantité, dissimulée dans des rouleaux en PVC.

- Mohamed Said Saadi, dirigeant du PPS, a mis fin à sa carrière partisane en démissionnant dimanche du parti dirigé par Nabil Benabdallah. Dans un communiqué, Saadi a justifié sa démission par la « grave déviation » du parti du livre depuis le 8ème congrès national en 2010.

*Al Ahdath Al Maghribia.:

- Wilaya du Grand Casablanca: Les revendications des habitants de Carrière Centrale impossible à satisfaire. Dans un communiqué, la wilaya a noté que les revendications des familles qui ont refusé d’adhérer à l’opération de recasement sont « non seulement impossible à satisfaire, mais ne reposent sur aucune base légale », soulignant qu’elles « sont motivées par des convoitises personnelles et mues par des spéculations immobilières, au moment où toutes les facilités leur ont été offertes » .

- La lutte reprend de nouveau entre le courant d’Ahmed Zaidi, l’ancien président du groupe socialiste à la Chambre des représentants, et Driss Lachgar, le Premier secrétaire de l’USFP et l’actuel président du groupe. Selon un communiqué signé par les pro-Zaidi au sein du groupe socialiste, l’opposition exercée par ce groupe est une « opposition sur mesure ».

Actu-maroc.com

Commentaires