Le kiosque: « Lourdes peines à l’encontre de la Mafia de l’immobilier »

Le kiosque: « Lourdes peines à l’encontre de la Mafia de l’immobilier »

359
0
PARTAGER

AL MASSAE:.

- Lourdes peines à l’encontre de la Mafia de l’immobilier à Casablanca. La justice a condamné à un total de 41 ans de prison plusieurs prévenus dans une affaire qualifiée de « mafia de l’immobilier à Casablanca ». Elle a acquitté Gérard Bénitahe, la personne qui a dévoilé ce scandale. Ce dernier était poursuivi de félonie, d’escroquerie et de falsification. Le juge a, par ailleurs, décidé de reconnaître coupable deux prévenus qui bénéficiaient de la liberté provisoire. Il s’agit du notaire Larbi Maktafi, âgé de 60 ans et condamné à 12 ans de prison, et de l’avocat Radouane El Khalfaoui qui a écopé d’un an de prison. Dans cette affaire, le plaignant a obtenu des dommages et intérêts de l’ordre de 350 millions de dirhams. Le tribunal a, par ailleurs, ordonné la destruction des documents falsifiés.

- Le président de la Chambre des représentants défend la diplomatie parlementaire et confirme la réception du rapport de la Cour des comptes. Karim Ghellab a indiqué que le Premier président de la Cour des comptes Driss Jettou présenterait ledit rapport lors d’une séance commune des deux Chambres.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

- Une journée d’étude vire au débat entre le ministre de la Santé et les médecins. La Chambre des conseillers a été le théâtre d’un grand débat entre le ministre de la Santé El Houssaine Louardi et des représentants d’associations et de l’Ordre des médecins autour du projet de de loi relatif à l’exercice de la médecine qui ouvre la voie aux hommes d’affaires d’investir dans le secteur.

- Chabat s’en prend à Moubdii. Hamid Chabat, secrétaire général du PI, a adressé des propos virulents à l’encontre du ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdiî qui avait invectivé l’administration marocaine. Répliquant, Moubdi s’est dit estomaqué de cette déclaration car émanant du SG d’un parti ami.

LIBERATION:

La FDT, la CDT et l’UMT viennent d’adresser un mémorandum au chef du gouvernement. Ce document se veut une alerte au gouvernement sur la gravité de la situation sociale de la classe ouvrière marocaine et des salariés et un appel urgent à l’ouverture d’un dialogue social sérieux et responsable dans l’objectif d’aboutir à des accords contraignants pour les différents partenaires sociaux.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a déconstruit les allégations infondées de la présidente du Centre Robert F. Kennedy pour la justice et les droits de l’Homme, Kerry Kennedy, sur la situation des droits de l’Homme dans le Sahara marocain, en pointant du doigt une approche « partiale » indigne d’une ONG des droits de l’Homme. Dans un droit de réponse adressé au site électronique de la chaine d’information en continu CNN, le ministre a souligné que l’article publié sur le même site, le 24 janvier dernier, par Mme Kennedy, « reproduit des allégations et accusations infondées sur la situation des droits de l’Homme dans les provinces du sud, qui ne résistent pas au test de la réalité sur le terrain ».

RISSALAT AL OUMMA:

La Fédération nationale des boulangeries-pâtisseries a décidé de trancher l’augmentation du prix du pain lors son assemblée générale prévue dimanche à Meknès. La Fédération a estimé que l’engagement du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane à mettre en œuvre le contrat-programme signé avec les professionnels du secteur constitue un moyen susceptible de supprimer les contraintes du secteur et préserver le pouvoir d’achat des citoyens.

Al Haraka:

L’adoption par le Parlement européen de l’accord de pêche Maroc-UE, une victoire pour le Maroc. Fatima Daîif, membre du groupe haraki à la Chambre des représentants, s’est félicitée du rôle de la diplomatie officielle et de la diplomatie parlementaire concernant le protocole de pêche maritime.

AUJOURD’HUI LE MAROC:

L’actuel président de la première Chambre, l’Istiqlalien Karim Ghellab, devra céder son fauteuil dès le mois d’avril. Son départ n’était qu’une question de temps depuis le retrait de son parti de la majorité. Cette Chambre a clôturé la séance parlementaire d’octobre sur un bilan de 46 textes adoptés, notamment 25 projets de loi, 18 conventions et deux propositions de loi.

La ville historique de Salé retrouvera son lustre d’antan. A l’instar de Marrakech et Tanger, la ville se dote d’un plan urbain structurant. Un chantier de mise à niveau urbaine intégrée est sur les rails. L’ambition étant de préserver le patrimoine historique de la ville et redynamiser sa base socio-économique. Les détails de cette nouvelle vision portant sur la période 2014-2016 ont été dévoilés mercredi à SM le Roi Mohammed VI, qui a présidé par la même occasion la cérémonie de signature de la convention de partenariat relative audit programme.

ATTAJDID:

Présentant les grandes lignes de ce texte lors de la réunion de la commission des finances à la Chambre des représentants, le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid a affirmé que les banques participatives, habilitées à exercer en conformité avec les préceptes de la Charia tel que stipulé par ce projet de loi, vont fonctionner en coordination notamment avec le Comité charia pour la finance. Selon le texte, les banques participatives adressent à ce Comité, à la fin de chaque exercice social, un rapport d’évaluation sur leur conformité aux préceptes de la Charia.

SAHIFAT ANNASS:

L’affrontement entre le Club des magistrats du Maroc et l’Amicale hassania des magistrats arrive aux tribunaux. Selon des sources informées, l’Amicale se prépare à saisir la justice en réponse à l’attaque dont a été victime le magistrat à la Cour de cassation, Nourreddine Riyahi, chargé de la communication au sein de l’Amicale. – Le ministère de la Justice avoue son échec quant à la limitation de la détention préventive. Un document du ministère de la Justice et des libertés a révélé que le département de Mustapha Ramid n’a pas réussi à fixer des limites de la détention préventive.

AL KHABAR:

Le Maroc a répondu favorablement à la demande de la Tunisie, de la Libye et de la Guinée (Conakry) de former des Imams. « Cette initiative affirme la réussite de la diplomatie religieuse du Maroc », a affirmé le président du Centre maghrébin pour les études sur la sécurité et l’analyse des politiques, Abderrahim Manar Slimi.

 

Actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires