PARTAGER
Après les scènes de ruée et de bousculades pour l’ouverture du nouveau magasin « low-cost » « Tati » au Morocco Mall, c’est au tour au géant du mobilier en kit suédois « Ikea » de tenter l’aventure pour la première fois depuis son implémentation dans le royaume en décidant le principe de réductions et de promotions ouvertes toutes l’année de l’ordre de 17 % à tous les rayons.
Si le géant suédois, est loin de se considérer comme une enseigne « low-cost », il a compris assez vite que la clé des « success-stories » au Maroc reste les produits d’appels en permanence pour attirer les clients à la recherche des bonnes affaires qui peuvent monter de gamme par la suite. D’où l’idée de ces réductions affichées avec des couleurs criardes allant jusqu’à 70 % que certaines antres du shopping placardent sur leurs devantures en dehors des périodes de soldes. Cette stratégie des produits d’appel est largement utilisée dans les grandes surfaces avec des résultats plus que satisfaisants.
La leçon n’a malheureusement pas été prise en compte par les magasins et malls qui se sont positionnés sur le segment du luxe dont les clients restent très minoritaires alors que c’est la classe moyenne qui semble la plus réactive et qui dépense le plus, du oins au niveau local.

Commentaires