Le Mali, la France et le Maroc travaillent main dans la main...

Le Mali, la France et le Maroc travaillent main dans la main pour défendre l’intégrité et la souveraineté du Mali

294
0
PARTAGER

Ils ont, par ailleurs, insisté que l’avenir du Mali passe par la mise en œuvre d’une transition politique, tracée par la feuille de route adoptée par le gouvernement et le Parlement maliens, prévoyant notamment l’organisation d’élections d’ici le 31 juillet prochain et l’ouverture de négociations avec les mouvements du Nord qui rejettent le terrorisme et narcotrafic et reconnaissent l’intégrité territoriale du Mali.

Pour réussir cette transition politique, le gouvernement français reste, selon les deux ambassadeurs, favorable au déploiement d’observateurs internationaux qui veilleraient au respect des droits de l’Homme, rappelant que l’intervention française au Mali s’inscrit dans le respect de la légalité internationale et dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité et que la présence de la France n’est que temporaire, en attendant que la force africaine soit en mesure de reprendre le relais

Ils ont réitéré que la France n’est pas intervenue dans ce pays, aux côtés des forces maliennes, pour sauvegarder des intérêts économiques ou commerciaux, ou encore convoiter des ressources naturelles, mais plutô t pour défendre la souveraineté et l’indépendance d’un pays ami à la merci du terrorisme, le protéger d’extrémistes qui souhaitaient le plonger dans l’obscurantisme et assurer la sécurité de la région qui va du Sahel à l’Europe en passant par le Maghreb.

Avec la libération de Gao, Tombouctou et Kidal, trois semaines après l’appel à l’aide lancé par le Président Traoré à la communauté internationale, « l’armée malienne et l’armée française n’ont pas seulement contribué à restaurer l’intégrité du Mali. Elles ont également défendu notre sécurité à tous, y compris celle du Maroc et de la France », se sont félicité les deux ambassadeurs.

 

 

 

____________ actu-maroc.com

Commentaires