PARTAGER

Le magazine américain US News & World Report vient de publier son étude sur les meilleurs pays au monde. Le classement qui s’articule autour d’une poignée de 60 pays positionne le Maroc au 35ème rang, loin devant la Tunisie et l’Algérie voisines. 

Sur 60 pays d’Europe, d’Amérique, d’Asie et d’Afrique, le Maroc est 35ème meilleur pays au monde, selon une nouvelle étude du magazine américain US News & World Report menée en partenariat avec BAV et la Wharton School de l’Université de Pennsylvanie et qui sera présentée au Forum économique mondial qui s’est ouvert ce mercredi matin en Suisse. Le royaume chérifien devance ainsi le Costa Rica, le Panama, la République Tchèque et l’Egypte.

En tête au Maghreb

Ce classement qui est à sa première édition, est déterminé à partir de l’évaluation de neuf indicateurs, eux-mêmes subdivisés en plusieurs sous-indicateurs. Il s’agit de l’aventure (la possibilité pour résidents et visiteurs de s’amuser dans un climat agréable pittoresque et attrayant), la citoyenneté, l’influence culturelle, l’entrepreneuriat, le patrimoine, la capacité à faire face aux défis économiques mondiaux, l’ouverture pour les affaires, l’influence de l’Etat et la qualité de vie.

L’Allemagne arrive en tête, grâce notamment à sa forte économie, son influence dans le monde et sa focalisation sur les grands enjeux mondiaux, tels que la crise des migrants ou encore l’unité de la zone euro, indique l’étude. Viennent ensuite le Canada, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Suède.

L’Arabie Saoudite est 29ème. La Turquie lui emboîte le pas au 30ème rang, quand les voisins maghrébins du Maroc arrivent à la 47ème place pour la Tunisie et à la 60ème pour l’Algérie qui clôt le classement.

Points forts, points faibles

Dans les détails, le Maroc se distingue par sa capacité à surmonter les défis de l’économie (12ème mondial) ainsi que par la richesse de son patrimoine (17ème mondial). En outre, le paysage marocain, son climat pittoresque et attrayant, ainsi que la sympathie de ses habitants et la douceur de sa cuisine valent au Royaume la 23ème place en matière de destination pour l’aventure.

En revanche, la citoyenneté -qui touche notamment au respect des droits de l’homme, la parité des sexes et la liberté religieuse- est le grand talon d’Achille du Maroc (54ème mondial). Aussi, il apparait que l’influence de l’Etat marocain dans le monde reste très faible (52ème mondial). Ce sous-indicateur est, sans surprise, dominé par les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Parallèlement au classement des meilleurs pays au monde, US News & World Report a réalisé des classements annexes informant sur la performance des pays dans d’autres domaines clés. Ainsi le Maroc apparaît comme le 27ème pays au monde pour des études à l’étranger, le 33ème pour voyager seul, le 35ème pour démarrer une entreprise ou encore le 45ème pour une retraite confortable. Par contre, le royaume est l’un des pires pays pour les droits des femmes (51ème) et n’offre pas un environnement assez sain pour ses habitants (53ème).

Les auteurs assurent de la pertinence de l’étude, affirmant que « les résultats ont été analysés en corrélation avec la parité de pouvoir d’achat intérieur brut par habitant de chaque pays ». Pour sa part, US News & World Report espère que ce nouveau travail « sera une page d’accueil mondiale … pour aider les citoyens, les dirigeants d’entreprises et les gouvernements à évaluer leurs performances dans un monde en évolution rapide ».

 

Commentaires