Le Maroc a attiré 3,36 milliards de dollars d’investissements étrangers en 2013

Le Maroc a attiré 3,36 milliards de dollars d’investissements étrangers en 2013

331
0
PARTAGER

D’après ce rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le Royaume conforte son positionnement en tant que destination de prédilection des investissements étrangers, grâce notamment à une industrie à fort potentiel d’attractivité.

« C’est le secteur manufacturier qui draine le plus d’investisseurs étrangers, suivi de créneaux porteurs que sont l’immobilier, l’agro-alimentaire et les infrastructures », précisent les experts de cette agence de l’ONU basée à Genève.

La CNUCED souligne que le Maroc a bénéficié d’une solide croissance de ses IDE en 2013, malgré une dynamique d’investissement ralentie en Afrique du Nord, du fait des tensions politiques et sociales persistantes.

Quant aux flux d’investissements sortants du Royaume, ils se sont inscrits en baisse de 18 pc en 2013 pour s’établir à 331 millions de dollars contre 406 en 2012.

Selon le document, c’est l’Egypte qui conserve la place de premier récepteur d’IDE en Afrique du Nord avec 5,55 milliards de dollars en 2013, suivie du Maroc qui se classe devant le Soudan, l’Algérie et la Tunisie. En 2011 et 2012, le Royaume avait pris la première place en Afrique du Nord dans un contexte marqué par des troubles politiques en Egypte et dans d’autres pays de la région.

A plus grande échelle, les pays d’Afrique ont drainé 57 milliards de dollars d’investissements directs étrangers en 2013, soit une progression de 4 pc par rapport à l’année précédente.

« Les industries extractives intéressent désormais moins les investisseurs, ne représentant plus que 11 pc des annonces d’investissements en 2013 contre 53 pc en 2004″ alors qu’une part grandissante des IDE porte sur le secteur manufacturier, particulièrement les biens de consommation.

Au plan mondial, les investissements directs étrangers ont augmenté de 9 pc en 2013 pour s’élever à 1450 milliards de dollars et devraient grimper à 1.600 milliards en 2014, pour atteindre 1.750 milliards en 2015 et 1.850 milliards l’année suivante.

En raison de la fragilité de certains marchés émergents et les risques liés à des conflits, la répartition régionale des entrées des IDE reviendra à sa structure d’avant la crise financière de 2008 : les pays développés capteront à nouveau la plus grande partie des IDE.

En 2013, les entrées des IDE dans les pays en développement ont atteint un pic à 778 milliards, soit 54 pc du total mondial, mais leur croissance s’est ralentie à 7 pc, contre 17 pc en moyenne ces dix dernières années.

Globalement, l’Asie reste la première région d’accueil des IDE, avec 30 pc des flux mondiaux, en hausse de 4 pc à 382 milliards. Avec 124 milliards d’entrées, la Chine s’est à nouveau classée au 2e rang mondial, après les Etats-Unis (188 milliards).

 

 

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires