Le Maroc a franchi d’importants pas en matière de lutte contre la...

Le Maroc a franchi d’importants pas en matière de lutte contre la corruption

151
0
PARTAGER

« Le Royaume a franchi d’importants pas en matière de prévention et de lutte contre la corruption et de bonne gouvernance », a souligné M. Aboudrar dans une allocution à la cérémonie de clôture du 4è atelier des pays en voie de développement sur la prévention de la corruption, qui s’est tenu du 15 au 22 juillet dans la capitale chinoise.

Depuis des années, le Royaume s’est inscrit dans la lutte contre la corruption et le renforcement de la bonne gouvernance, a-t-il affirmé, relevant que « notre pays constitue un exemple eu égard aux étapes significatives qu’il a franchies en matière de développement et de consécration de la transparence et de la bonne gouvernance ».

Il a également souligné que la nouvelle constitution, plébiscitée par le peuple marocain, offre de nouvelles perspectives très encourageantes en matière de prévention et de lutte contre la corruption.

Après avoir souligné la volonté politique du gouvernement marocain pour lutter contre la corruption, M. Aboudrar a appelé à la coordination entre les différentes institutions et à mettre terme à la banalisation de la corruption et à l’impunité.

Le responsable marocain a également invité tous les participants à prendre part à la 5e conférence annuelle et la réunion générale de l’Association internationale des autorités anti-corruption (IAACA) et à la 4ème Conférence des pays membres de la Convention des Nations unies pour la lutte contre la prévarication et la corruption, qui seront organisées respectivement du 22 au 23 octobre et du 24 au 29 octobre prochain à Marrakech.

« Le choix du Maroc pour abriter ces rencontres constituent une reconnaissance pour les efforts déployés par le Royaume en matière de lutte contre la corruption et de la bonne gouvernance, ainsi qu’une incitation afin de préserver les acquis réalisés dans ce domaine », a ajouté M. Aboudrar.

Organisé par le Bureau chinois de la prévention de la corruption et l’Académie chinoise de gouvernance, l’atelier international a connu la participation de 52 représentants venus de 25 pays et de trois organisations internationales.

La cérémonie de clôture a été marquée par la présence de hauts responsables gouvernementaux chinois et l’ambassadeur du Royaume en Chine, Jaafar Alj Hakim.

map______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires