PARTAGER
Antonio Guterres, United Nations High Commissioner for Refugees speaks during a press conference at the Launch of the Regional Flash Appeal Following recent events in Libyan Arab Jamahiri

Après la réussite de la tenue de la Cop 22, le royaume est appelé à tenir un autre pari, celui de l’organisation les 10 et 11 décembre 2018, la Conférence Mondiale des Migrations à l’initiative de l’ONU.

Tous les pays de la planète y seront représentés au plus niveau ainsi que des milliers d’experts pour se retrouver dans le plus grand rassemblement jamais organisé sur le sujet, puisque cette conférence en sera à sa première édition. C’est le plus bel hommage que l’ONU pouvait rendre au Maroc pour sa politique généreuse et pertinente suivie dans ce domaine très sensible. Cette conférence sera précédée entre les 5 et 7 du même mois du Forum Mondial sur la Migration et le Développement, dont cette 5ème édition sera quo-présidée par l’Allemagne et le Maroc, toujours dans la ville ocre, appelée à mettre en place une logistique impressionnante pour ces deux événements planétaires qui renforceront l’image de destination privilégiée pour le tourisme de congrès dont se prévaut Marrakech.

Les thèmes retenus pour les débats et la Charte Mondiale de la Migration qui en découlera constituera un grand tournant dans la stratégie partagée par tous les états afin de faire face à l’un des plus importants défis que l’humanité doit résoudre pour éviter les drames humains et fixer les populations vulnérables.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires