Le Maroc admis à l’organe du Conseil de l’Europe chargé de la...

Le Maroc admis à l’organe du Conseil de l’Europe chargé de la lutte contre la drogue

155
0
PARTAGER

Avec cette adhésion, effective depuis le 1er juillet, le Maroc devient le premier pays non européen du groupe qui compte désormais 36 Etats membres, précise un communiqué de l’organisation.

Le Maroc avait demandé d’adhérer à cette structure en février 2010, lors du séminaire sur les perspectives de sa coopération avec le Conseil de l’Europe, mais sa collaboration avec le groupe en soi remonte à 1999, indique-t-on de même source.

Le Maroc avait participé, en novembre 2006, pour la première fois en tant que pays observateur, à la Conférence ministérielle du Groupe Pompidou.

Ce changement de statut officiel reflète l’intégration progressive du Maroc aux différentes structures chapeautées par le Conseil de l’Europe, à la faveur notamment du statut de Partenaire pour la démocratie octroyé au Royaume par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

Le Groupe Pompidou avait débuté en 1999 ses activités dans la région méditerranéenne, avec l’organisation à Malte d’une conférence sur « la coopération dans la région méditerranéenne sur l’usage de drogues: mise en place de réseaux dans la région méditerranéenne », marquée par la participation du Maroc.

Cette conférence a été couronnée par la création en 2006 du réseau Mednet, visant à promouvoir la coopération, l’échange et le transfert réciproque de connaissances entre pays du Sud de la Méditerranée et pays européens membres du Groupe Pompidou, dans la perspective d’améliorer la mise en oeuvre des politiques en matière de lutte contre la drogue dans ces pays.

La mise en place du réseau intervenait suite à des activités conduites dans la région méditerranéenne dans le contexte du « Projet d’enquête sur la consommation d’alcool et d’autres drogues dans les milieux scolaires méditerranéens », baptisé « MedSPAD » qui donne des éléments d’appréciation concernant l’usage de drogues dans des pays du Sud de la Méditerranée.

Une enquête a été réalisée dans le cadre de ce projet à Rabat en 2005, puis en 2009, dans l’ensemble du pays sous la direction du Centre national de prévention et de recherche en toxicomanies de l’Hôpital Arrazi (Salé).

Créé en 1971 à l’initiative du président français de l’époque, Georges Pompidou, le Groupe Pompidou vise à contribuer à l’élaboration au sein de ses Etats membres de politiques en matière de lutte contre la toxicomanie, multidisciplinaires, innovatrices, efficaces et basées sur des connaissances validées.

Le groupe cherche à relier les politiques, la pratique et la recherche scientifique. Il se concentre également sur les problématiques locales liées à la mise en oeuvre des programmes de drogues.

map______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires