Le Maroc adopte une politique sécuritaire pertinente impliquant le citoyen (responsable Interpol)

Le Maroc adopte une politique sécuritaire pertinente impliquant le citoyen (responsable Interpol)

373
0
PARTAGER

Propos recueillis par Fatima Rafouk.

Le Maroc, situé au carrefour de l’Europe et de l’Afrique, déploie de grands efforts pour combattre le crime transnational et collabore efficacement avec les autres pays membres de l’organisation en matière d’échange d’informations, a-t-il déclaré à la MAP, en marge de la 4ème rencontre des responsables des bureaux centraux nationaux d’Interpol de la région MENA.

Il a souligné, à cet égard, le haut degré de professionnalisme des forces de police marocaine et la célérité avec laquelle elles interviennent pour neutraliser les criminels recherchés par Interpol.

Relevant que le crime se nourrit de facteurs liés aux conditions sociales de par le monde, M. Al-Mansouri a indiqué que la conjoncture difficile que traverse la région MENA exige l’intensification des échanges d’informations et de données entre les services de police des pays membres.

La coopération dans ce domaine doit prendre en considération la préservation des intérêts des pays membres tout en focalisant les efforts sur lutte contre la criminalité transcontinentale, a-t-il suggéré, notant que les pays arabes agissent actuellement selon une approche positive qui tranche avec le passé, de sorte à contrecarrer efficacement les différentes formes de crime.

Il a rappelé dans ce contexte que le Maroc s’inscrit dans une ère nouvelle en phase avec l’évolution en cours dans le monde, avec l’adoption d’une nouvelle Constitution démocratique dotant le gouvernement de larges attributions et associant l’exercice de la responsabilité à la reddition des comptes.

Cette rencontre offre l’opportunité aux pays arabes membres d’Interpol d’exploiter de façon efficiente les bases de données pour mieux lutter contre la criminalité.

Parmi les instruments et mécanismes voués à la réalisation de cet objectif, M. Al Mansouri a indiqué que l’accent sera mis sur la constitution de réseaux sécurisés sur le Web pour permettre la transmission, en toute sécurité, d’informations pour la neutralisation des criminels.

L’ordre du jour de cette rencontre, qui intervient après la désignation du Maroc comme point de départ du nouveau programme d’Interpol  »Pour un monde plus sécurisé », prévoit plusieurs exposés portant sur les réalisations du Bureau central national de Rabat, la lutte contre la traite des être humains et les crimes électroniques, le rôle des NTIC dans la prolifération de ces derniers et les perspectives d’avenir.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires