Le Maroc appelle à une coopération étroite entre l’Inde et l’Afrique pour...

Le Maroc appelle à une coopération étroite entre l’Inde et l’Afrique pour un essor économique et un développement humain durable

717
0
PARTAGER

Le Maroc a appelé, mardi à New Delhi, les pays participants au troisième Sommet du Forum Inde-Afrique (IAFS-2015), à joindre leurs efforts et à travailler ensemble en vue d’asseoir des actions de coopération intégrée et inclusive permettant un essor économique et un développement humain durable.


Le Maroc appelle à une coopération étroite entre l'Inde et l'Afrique pour un essor économique et un développement humain durable
« Il nous revient de travailler ensemble en vue d’asseoir des actions de coopération intégrée et inclusive permettant un essor économique et un développement humain durable, comme l’a souligné Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors de Son discours prononcé à l’occasion de Sa visite en Côte d’Ivoire en 2014″, a indiqué le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar dans son intervention lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères du Sommet du Forum Inde-Afrique 2015.

M. Mezouar a, en outre, affirmé que l’essor que connaît le continent africain et le sous-continent indien offre une opportunité que nous « devons exploiter, particulièrement dans le contexte économique mondial actuel marqué par l’essoufflement et le ralentissement de la croissance dans les pays développés ».

Rappelant les défis politiques, sécuritaires, économiques et environnementaux qui se posent à l’Inde et à l’Afrique, M. Mezouar a fait observer que « nos projets et nos décisions continueront à résonner dans les enceintes si la paix, la sécurité et la stabilité des Etats restent précaires et souffrent des conséquences désastreuses des mouvements armés, des groupes terroristes, et des trafics en tous genres qui hypothèquent tous les efforts de construction démocratique et sapent toute initiative de développement humain durable ».

Fidèle à son ancrage africain et à son legs historique panafricaniste, le Royaume du Maroc a mis l’Afrique au centre de ses préoccupations et de ses choix stratégiques en développant de manière volontariste une coopération Sud/Sud novatrice, solidaire et mutuellement bénéfique, a ajouté le ministre.

« Le Royaume du Maroc a développé avec plusieurs pays africains amis une démarche globale et intégrée englobant à la fois la promotion de la paix et de la sécurité et le développement humain durable, à travers notamment des actions de coopération agissante, le partage d’expérience et d’expertise, l’édification de projets structurants dans les domaines du développement humain durable, le financement et la réalisation de micro-projets à caractère socio-économique, la formation des cadres et la contribution à la préservation de l’identité culturelle et cultuelle des populations », a-t-il encore souligné.

M. Mezouar a affirmé, à cette occasion, l’entière disposition du Royaume à partager son expertise et son savoir-faire et à explorer de nouvelles formes de coopération notamment dans le cadre d’une coopération triangulaire avec l’Inde en faveur des pays du continent.

Le ministre n’a pas manqué de souligner l’importance qu’accorde Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la question de la sécurité alimentaire, notant à ce propos que des partenariats avec des pays africains visant la production d’engrais accessibles aux petits paysans sont en marche.

S’agissant des changements climatiques, le ministre a formé le vœu de voir les prochaines négociations déboucher sur un accord global, affirmant que le Maroc se réjouit de pouvoir abriter la session de la COP22 (Marrakech 2016) et s’engage à porter les inquiétudes mais aussi les intérêts des pays du Sud en général et de l’Afrique en particulier.

Au sujet du troisième Sommet du Forum Inde-Afrique, le ministre a indiqué qu’il s’agissait d’une vitrine exemplaire pour le reste du monde de ce qu’une coopération Sud/Sud, rénovée et repensée, peut réellement engendrer comme retombées positives pour nos pays et nos peuples, notamment lorsque nos atouts respectifs sont mis à profit et lorsque l’on se base sur un partenariat solidaire et mutuellement bénéfique.

Outre la réunion au niveau des experts, et celle des ministres des Affaires étrangères de l’Inde et de l’Afrique, une réunion au sommet est prévue jeudi et comprenant les chefs d’Etat et de gouvernement participants.

Commentaires