Le Maroc : bientôt « Ville sans bidonvilles »

Le Maroc : bientôt « Ville sans bidonvilles »

1051
0
PARTAGER

Le Maroc vient d’être félicité par Yacine Fall, la représentante résidente au Maroc de la Banque Africaine du Développement ou BAD, pour les efforts réalisés par le gouvernement et la population dans le cadre du programme « Ville sans bidonvilles ». Plus de 2 millions de Marocains ont pu bénéficier de ce programme et vivent actuellement dans des logements plus décents.

Une véritable lutte depuis 2002

La Maroc qui a connu une forte progression du taux d’immigration de la population des campagnes vers les villes commence à se remplir de bidonvilles vers les années 1290. La ville qui a été la plus touchée à l’époque était le Casablanca. Des projets d’éliminations et de réduction des bidonvilles ont été ainsi menés de 1950 en 1970 pour la Trame sanitaire, et de 1970 en 1980 la stratégie des parcelles constructibles. Ces projets n’ont eu toutefois que des résultats très limités sur l’ampleur du phénomène des bidonvilles. Le programme « Ville sans bidonvilles » a été adopté par le gouvernement marocain depuis 2002, mais le lancement du projet n’a été opéré qu’en 2004.

Un programme de taille pour régler les problèmes d’habitat

Le programme « Ville sans bidonvilles » a été ainsi lancé en 2004 dans l’initiative du développement des programmes de réhabilitation des bidonvilles et la mise sur le marché des logements abordables sur tout le pays. Un investissement d’environ 25 milliards de DH, dont une subvention de 10 milliards de DH de la part de l’État marocain, est alloué à ce programme. Un programme dont la stratégie vise à la restructuration, le relogement et le recasement.

Un résultat des plus satisfaisant

Depuis son lancement en 2004, le projet « Ville sans bidonvilles » a pu réduire jusqu’à 3,9% le taux des ménages habitants dans les bidonvilles entre 2004 et 2010. Une nette amélioration de la condition de vies de plus d’un million d’habitants a été également constatée, outre le fait que 45 villes parmi les 85 concernées par le programme sont déjà classées sans bidonvilles actuellement. Un réel progrès, que Mme Yacine Fall a tenu à congratuler le Maroc au cours de l’atelier de consultation sur les dynamiques du marché du logement en Afrique, qui s’est tenue à Rabat.

Commentaires