PARTAGER
Les démêlés de la chaîne française d’informations en continu, France 24, n’en finissent pas avec le Maroc. Après l’épisode de l’utilisation de fausses images pour un reportage sur une manifestation dans le Rif, la télévision française vient d’annuler un débat en direct avec la présence d’un politologue marocain encarté à l’Usfp, l’Union Socialiste des Forces Populaires. Mais ce socialiste ne devait pas son invitation à ce qui se passe au sein de la gauche marocaine, mais plutôt pour parler des luttes internes au sein du parti islamiste du PJD qui vit actuellement une vraie crise.
C’est à la dernière minute que la décision a été prise et il semble fort que ce soit le gouvernement marocain qui est à l’origine de cet acte de censure. L’invité de l’émission avait été deux jours plus tôt dans le domicile du secrétaire général du PJD , Abdelilah Benkirane, qui lui aurait donné sa propre version des luttes qui divisent son parti et comme ce dernier dirige le gouvernement,il est facile de conclure que l’invité dévoile des secrets sur la formation islamiste sur la chaîne France 24. Une chaîne qui a de plus en plus de mal à exercer sa mission au Maroc avec la multiplication d’incidents relevant de sa propre responsabilité professionnelle ou de contraintes émanant des autorités marocaines qui ne se limitent pas à la recadrer dans son traitement de l’actualité marocaine mais qui vont jusqu’à la menacer de fermer ses bureaux  si la situation l’impose. Il est rappeler que cette chaîne est financée en totalité par le ministère français des affaires étrangères.

Commentaires