LE MAROC COMPTE SES SOUTIENS A L’ONU

LE MAROC COMPTE SES SOUTIENS A L’ONU

1396
0
PARTAGER
Les prochaines heures s’annoncent comme décisives pour la diplomatie marocaine appelée à réagir au vote attendu demain à New-York sur la résolution des Nations Unies sur le Sahara, un dossier entré dans une phase critique de remous.
Après le rapport mi-figue mi-raison du secrétaire général Ban Ki Moun auteur de plusieurs dérapages envers le Maroc, à l’origine de l’expulsion du personnel civil de la Minurso, la force de maintien de la paix au Sahara dont le mandat sera reconduit pour une durée d’une année comme le veut la tradition, un point ne manque pas d’irriter le royaume, celui de la demande du retour de ce personnel civil, contre lequel Rabat a prévenu qu’elle s’y opposerait de toutes ses forces. Sauf que la partie qui y tient le plus , n’est autre que Washington, qui a changé de fusil d’épaule pour partager le point de vue du secrétaire général de l’Onu dans cette affaire, donnant au royaume que le département d’état américain opère un changement dans le dossier du Sahara, heureusement pas sur le fond, puisque la proposition marocaine d’une autonomie reste la voie idéale pour un règlement définitif du conflit. Les craintes viennent également du côté d’autres pays membres du Conseil de Sécurité, jusqu’ici proches des positions marocaines, mais qui seraient tentés demain lors de ce vote très attendu, d’emboiter le pas aux américains pour sauver la face de Ban Ki Moun et lui éviter d’être discrédité à l’ONU.
Une vaste offensive diplomatique marocaine est actuellement en cours pour renverser la vapeur avec une carte déjà en main, l’assurance du maintien du statut-quo en attendant de meilleurs jours.

Commentaires