Le Maroc contribue à créer une véritable synergie euro-méditerranéenne (Député français)

Le Maroc contribue à créer une véritable synergie euro-méditerranéenne (Député français)

231
0
PARTAGER

S’exprimant lors de l’ouverture, jeudi à Fès, de la session plénière du réseau des villes Euromed, M. Rudy, également vice-président de la communauté urbaine de Nice, a mis en exergue l’engagement fort et l’intérêt particulier du Royaume pour la réactivation du partenariat euro-méditerranéen.

« Les villes de l’Union européenne comme celles des rives méridionales et orientales de la méditerranée n’ont cessé d’être particulièrement actives dans ce partenariat euro-méditerranéen », a-t-il noté.

Après avoir rappelé les différentes mutations notamment politiques que traversent certains pays méditerranéens, le député français a tenu à préciser que le partenariat euro-méditerranéen a trouvé un nouvel élan, confirmant ainsi le rôle majeur des villes.

Il a également fait savoir que le réseau Euromed est appelé à élaborer une approche régionale intégrée et globale pour la mise en place d’un véritable partenariat dans différents domaines permettant d’aller de l’avant à la fois dans le développement de l’économie et la préservation des richesses environnementales, naturelles et culturelles.

Et d’ajouter que le réseau Euromed s’emploie pour résoudre des problématiques sectorielles majeures relatives au développement économique, à la promotion de l’emploi, à l’investissement dans l’éducation et la formation, à la dégradation des ressources naturelles, à la gestion intégrée de l’eau, à la santé et aux politiques sociales.

De son côté, le premier vice-président de la commune urbaine de Fès, M. Allal Amraoui, a jeté la lumière sur les avancées socio-économiques réalisées par le Maroc aux niveaux régional, national et international, rappelant l’intérêt accordé par le Royaume pour la relance de la régionalisation avancée.

Cette session plénière organisée dans la capitale spirituelle du Royaume, a-t-il relevé, vise à mettre en place une approche relative aux besoins concrets des villes méditerranéennes et au financement des études de stratégie de développement de ces régions d’Euromed.

M. Amraoui a, par ailleurs, indiqué que le réseau des villes Euromed est appelé à ne ménager aucun effort pour réaliser des objectifs communs se rapportant au développement économique, au renforcement des investissements, à la création de l’emploi et au soutien à la stabilité sociale régionale.

Plusieurs axes figurent au menu de cette séance plénière de deux jours (03-04 février), dont « Etat des lieux sur l’Union pour la Méditerranée », « Coopération euro-méditéranéenne dans le domaine du développement durable », « Présentation des outils de communication du réseau des villes Euromed », « La promotion locale de l’investissement en Méditerranée », et « La gestion et collecte des déchets en méditerranée ».

Le réseau des villes Euromed, qui regroupe 39 villes des rives Sud et Est de la Méditerranée dont la ville de Fès, ainsi que des villes du Liban, de la Tunisie, de la Syrie, et de l’Europe, a pour mission de promouvoir activement le partenariat euro-méditerranéen initié en 1995 dans le cadre du processus de Barcelone.(MAP)

Commentaires