Maison A la une LE MAROC DANS L’EMBARAS SUITE A LA CRISE DANS LE GOLFE

LE MAROC DANS L’EMBARAS SUITE A LA CRISE DANS LE GOLFE

1606
0
PARTAGER
La diplomatie marocaine est confrontée à un exercice d’équilibre difficile depuis qu’a éclaté la crise diplomatique opposant l’Arabie saoudite et ses alliés au Qatar avec lequel ils ont rompu les relations diplomatiques et commerciales au motif qu’il fait la promotion du terrorisme et l’encourage et surtout qu’il refuse de lâcher l’Iran face à l’alliance des pays arabo-islamiques crée à l’initiative de Donald Trump pour contrecarrer l’extrémisme.
Le Maroc, fidèle allié des états du Golfe réunis au sein du Conseil de Coopération de leur région avec à leur tête l’Arabie Saoudite, se démarque pour l’instant par une position de neutralité, tant que les pressions ne sont pas exercées par ses partenaires pour participer à l’isolement du Qatar avec lequel les relations sont au beau fixe. Mais cette position est-elle tenable à moyen terme et jusqu’à quand car l’Arabie Saoudite refuse les médiations pour l’instant et se promet d’asséner d’autres coups fatals pour l’économie de l’émirat  » indésirable » et sa diplomatie à l’international.
Dépendant du voisin saoudien pour ses approvisionnements de base, les supermarchés du Qatar ont vécu des scènes d’émeutes et de bousculades, ses habitants craignant une longue période de rationnement ou encore de pénurie des produits de première nécessité. sa compagnie aérienne, Qatar Airways enregistre des pertes sèches depuis qu’elle est interdite de desservir les états voisins alors que les appelsse multiplient pour un retour à la raison que Ryad refuse pour l’instant.

Commentaires