Le Maroc déterminé à consolider les réformes démocratiques (Loulichki)

Le Maroc déterminé à consolider les réformes démocratiques (Loulichki)

163
0
PARTAGER

« Loin de l’ébranler », le lâche attentat de Marrakech, a « renforcé la détermination du Royaume à continuer son oeuvre de consolidation de l’Etat de droit et des réformes initiées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant à consolider les fondements d’une société démocratique, solidaire et moderne », a déclaré l’ambassadeur devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, réuni autour de son débat semestriel axé sur la lutte contre le terrorisme.

« La réaction spontanée et énergique du peuple marocain à cet acte criminel demeure le principal rempart face à ce fléau et démontre le rejet absolu par le Maroc du terrorisme, dans toutes ses manifestations et quels qu’en soient les auteurs et leurs motivations », a souligné l’ambassadeur dans son intervention parvenue mercredi à la MAP, soulignant que le « Maroc maintiendra son engagement tant sur le plan interne qu’international, pour se prémunir contre ce danger et renforcera sa contribution aux efforts de la Communauté internationale pour éradiquer ce phénomène qui menace nos sociétés sans distinction ».

Sur le plan des mesures prises pour améliorer son arsenal juridique et l’adapter à ses engagements internationaux, le Royaume a poursuivi ses efforts visant, notamment à adapter sa législation à ses engagements en vertu des Conventions internationales qu’il a ratifiées et à la résolution 1540, étant entendu que le Maroc, qui dispose d’un système de contrôle des exportations des matières à double usages s’apprête à « l’adoption d’une législation nouvelle » en matière de commerce extérieur qui devrait intégrer les évolutions intervenues dans ce domaine, y compris les matières à double usage, a souligné le diplomate marocain.

Passant en revue la performance des trois Comités créés par les résolutions du Conseil de Sécurité 1267 (1999), 1373 (2001) et 1540 (2004), l’ambassadeur a estimé qu’ils constituent des mécanismes importants dans l’architecture onusienne de lutte contre le terrorisme, faisant part de la satisfaction du Maroc du niveau de coopération et de concertation qui existe avec les trois Comités et leurs Groupes d’experts.

Ces comités sont chargés respectivement de la mise en oeuvre des sanctions contre Al-Qaida et les Taliban, de la lutte antiterroriste et de la prévention de la prolifération des armes de destruction massive, rappelle-t-on.

Pour ce qui est du Comité contre le terrorisme (1373), le représentant permanent l’a invité à redoubler ses efforts en matière d’assistance technique aux Etats membres.

S’agissant du Comité 1267, le Maroc souhaite qu’il y ait une plus grande concertation avec les Etats membres concernant la procédure d’inscription et de radiation de noms de sa Liste récapitulative, tout en prenant note des propositions présentées par l’Equipe de surveillance des sanctions qui portent sur ce processus.

L’ambassadeur a, en outre, réitéré le soutien du Royaume au programme de travail du Comité 1540 pour l’année 2011 ainsi que pour son orientation générale visant à faciliter l’assistance technique dans le domaine de la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive et le risque qu’elles puissent tomber aux mains d’acteurs non étatiques.

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires