PARTAGER

Le Maroc est le deuxième pays exportateur de marchandises vers le port brésilien de Rio Grande dans l’Etat de Rio Grande do Sul (sud du pays), rapporte, mardi, la revue mensuelle « Portos E Navios » (Ports et navires).

Citant des données de l’Autorité du port de Rio Grande, la revue spécialisée note qu’entre début janvier et juillet 2015, la Russie, le Maroc et les Etats-Unis ont occupé les trois premières places au classement des pays exportateurs en termes de tonnage.

Sur les 80 routes maritimes internationales qui desservent ce port, l’un des plus importants du sud du pays, la Russie vient en tête avec 438.196 tonnes, suivie du Maroc (340.390 T), des Etats-Unis (331.133 T), de l’Argentine (311.795 T), du Qatar (229.984 T), de la Chine (196.862 T), de la Lituanie (155.495 T) et de la Belgique (126.556 T), ajoute la même source.

Les phosphates et produits dérivés viennent en tête des produits déchargés avec plus de 975.000 tonnes, suivis de produits pétrochimiques (plus de 200.000 tonnes), précise la publication.

Au total, le port de Rio Grande a déchargé plus de 3,345 millions de tonnes, tous produits confondus, au cours de la période indiquée.

Le port de Rio Grande est une structure de concentration de charges, qui bénéficie du meilleur tirant d’eau du marché commun du Sud (Mercosur). Depuis le 14 avril 1997, toutes les opérations des divers terminaux du port, à savoir le Vieux Port (Porto Velho), le Nouveau Port (Porto Novo) et le Super Port (Superporto), sont privatisées.

Commentaires