LE MAROC DOIT SE PRÉPARER ACTIVEMENT AUX CHANGEMENTS POLITIQUES EN ESPAGNE

LE MAROC DOIT SE PRÉPARER ACTIVEMENT AUX CHANGEMENTS POLITIQUES EN ESPAGNE

543
0
PARTAGER

L’heure des grands chamboulements politique a sonné pour l’Espagne et d’ici l’automne prochain, date des législatives, le royaume doit s’attendre à avoir de nouveaux interlocuteurs gouvernementaux, qui, le moins que l’on puisse dire, bousculeront toutes les traditions en matière de relations bilatérales.

Se réclamant de l’extrême gauche, les dirigeants du mouvement « Podemos » crédité de la troisième place sur l’échiquier politique, pourrait sortir vainqueur de ces élections
en battant les deux formations qui régnaient en matière en maîtres absolus pendant des décennies.La donne a changé et l’Union Européenne qui a eu un avant-gout de ce chambardement avec l’arrivée au pouvoir en Grèce, d’un mouvement similaire, s’attend à revoir une partie de ses accords avec l’Espagne. Le royaume qui a toujours réussi sa partie d’équilibriste avec les socialistes et les conservateurs du PP, le parti polaire, va se trouver confronté à une situation très difficile et perdre des points dans de nombreux dossiers dont le plus sensible est celui du conflit du Sahara, sans parler de questions tout aussi épineuses que celle de l’immigration, la coopération, notamment
sécuritaire, la défense, les droits de l’homme sans oublier les
présides occupées par l’Espagne sur le sol marocain. Autant se
préparer dès maintenant à une révision de fond en comble de rapports restés stables contre vents et marées, tout le long d’une longue période qui sera révolue à l’horizon proche de l’automne prochain

Commentaires