LE MAROC ÉCHAPPE DE PEU A DE GRAVES ATTENTATS

LE MAROC ÉCHAPPE DE PEU A DE GRAVES ATTENTATS

363
0
PARTAGER

 

Ainsi, il y a quelques jours, une unité spéciale a pu mettre la main sur un  dangereux terroriste algérien qui a pu s’infiltrer au Maroc pour établir son QG dans la région de Bni Drar près d’Oujda dans la perspective de commettre des attentats et de recruter pour le djihad.

Un véritable arsenal de guerre pour programmer un massacre à grande échelle à été découvert dans sa planque: armes et munitions, produits hautement explosifs pour la fabrication de bombes, appareils de communication…de quoi commettre plusieurs carnages et mettre le pays à feu et à sang en fonction des cibles retenues.

L’homme, qui se réclame des « Soldats du Khalifa », un groupuscule opérant au Maghreb et qui a fait allégeance à la nébuleuse terroriste et à son chef El Baghdadi, était encore à la recherche de futurs complices au moment de son arrestation pour constituer, après entraînement dans les forêts avoisinantes, un commando opérationnel capable de mener des actions sanglantes sur le territoire national ainsi que dans d’autres pays d’Afrique du Nord. Finalement, le dangereux individu sera arrêté seul alors que son bras droit que les enquêteurs tentent toujours d’identifier, est en fuite.

Pour se faciliter la tâche, il comptait s’appuyer sur des réseaux de djihadistes, acquis à la stratégie de la terreur et aux modes opératoires barbares de Daech, présents dans la région de l’oriental près de la frontière entre l’Algérie et le Maroc, et que les forces de sécurité marocaines n’ont cesse de démanteler jour après jour. A ce jour, pas moins d’une centaine de cellules « dormantes » ont été démantelées, un bilan applaudi par la communauté internationale, surtout les pays visés par le terrorisme de l »Etat Islamique ». Les autorités algériennes; d’habitude hostiles à toute coopération sécuritaire avec le Maroc demanderont probablement que leur soit livré le terroriste, ouvrant ainsi une nouvelle page dans la coopération sécuritaire, indispensable au vu de la dangereuse conjoncture actuelle

Actu-maroc.com —————————-

 

Commentaires