Le Maroc et la Jordanie pour une coopération bilatérale renforcée

Le Maroc et la Jordanie pour une coopération bilatérale renforcée

294
0
PARTAGER
Le Roi Mohammed VI et le Roi Abdallah II de Jordanie ont engagé les gouvernements, marocain et jordanien, à élaborer des programmes de coopération bilatérale.

C’est ce qu’indique un communiqué conjoint publié jeudi au terme de la visite de travail officielle au Maroc du Souverain hachémite et de la Reine Rania Al Abdallah, effectuée du 10 au 12 mars.

Ces programmes de coopération doivent être adoptés lors de la 5ème Haute commission mixte maroco-jordanienne, prévue au cours de cette année au Maroc et qui sera présidée par les Chefs de gouvernement des deux pays, selon le communiqué conjoint.

Le Roi Mohammed VI et le Roi Abdallah II ont eu, mercredi dernier au Palais Royal à Casablanca, des entretiens portant sur les principales questions d’intérêt commun et les moyens de renforcer leurs relations bilatérales et de les promouvoir au rang d’un partenariat stratégique complémentaire dans toutes ses dimensions.

Par ailleurs, les deux chefs d’Etat ont exprimé leur satisfaction des avancées réalisées dans le cadre de la coopération du Maroc et de la Jordanie avec les pays du Conseil de coopération des Etats arabes du Golfe (CCG), poursuit le communiqué conjoint.

A cet égard, les Souverains marocain et jordanien ont réitéré les positions de leurs pays favorables à toutes les initiatives visant le renforcement de la paix et de la stabilité des Etats arabes du Golfe, et leur détermination à poursuivre l’édification d’un partenariat stratégique exemplaire et complémentaire avec le CCG et à en élargir les perspectives, à même de répondre aux aspirations des peuples des huit pays.

Pour une approche « exhaustive » en matière de lutte antiterroriste

Les deux Souverains ont également souligné l’extrême importance qu’ils accordent à l’intensification des efforts internationaux de lutte contre la pensée extrémiste et le terrorisme où qu’ils se trouvent et quelles qu’en soient les motivations et les formes, à travers une approche exhaustive intégrant les dimensions sécuritaire, religieuse et de développement.

Ils ont, à ce propos, souligné la nécessité d’œuvrer au renforcement de la solidarité et l’unité des rangs arabes, à la lumière des défis politiques et sécuritaires que connaît la région, en vue de contrer ces fléaux dangereux qui mettent en péril la sécurité des pays de la région arabe, d’Afrique et du monde entier.

Soulignant l’inéluctabilité de tarir les sources du terrorisme, les deux Souverains ont exhorté les Oulémas, penseurs et intellectuels à s’acquitter pleinement de leurs rôles et responsabilités pour promouvoir un discours religieux et médiatique raisonné et éclairé, se référant aux préceptes justes de l’Islam, et consacrant les principes de modération, d’ouverture, de tolérance et de dialogue.

Abordant les principales questions d’actualité sur les scènes arabe, islamique et internationale, le Roi Mohammed VI et le Roi Abdallah II ont réaffirmé leur attachement à l’action arabe commune en vue de poser les bases de la stabilité et du développement durable dans la région arabe et de consacrer les valeurs de coopération et de solidarité arabes, en conformité avec le respect de la souveraineté et de l’unité des Etats arabes.

Commentaires