Le Maroc et la Russie déterminés à donner une nouvelle impulsion à...

Le Maroc et la Russie déterminés à donner une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale

201
0
PARTAGER

Cette réunion a été une occasion d’examiner les décisions prises lors de la  précédente session de la commission, dans le but d’enclencher une nouvelle  dynamique dans les relations bilatérales, a souligné le ministre des Affaires  étrangères et de la coopération, M. Taib Fassi Fihri, lors d’une conférence de  presse conjointe avec le ministre russe de la Justice, Alexandre Konovalov, au  terme d’un entretien entre les deux parties.

L’accent a été également mis sur l’importance du développement des relations  économiques, en particulier les échanges commerciaux et le secteur de l’énergie  et des mines, a-t-il dit, notant que les deux parties négocient un accord dans  ce secteur.

Il a annoncé la décision de renforcer le transport aérien entre les deux  pays, à partir du 11 mars prochain, à travers le lancement d’une ligne directe  entre Moscou et Casablanca, précisant qu’en cette circonstance, il sera procédé  à la signature d’une convention globale dans ce domaine.

La nouvelle desserte contribuera à l’augmentation du nombre des touristes  désireux de découvrir la destination Maroc et des investisseurs russes  susceptibles de s’implanter dans le Royaume, a poursuivi le ministre.

M. Fassi Fihri a, d’autre part, souligné que le Maroc et la Russie  enregistrent avec satisfaction le progrès réalisé par la coopération dans le  secteur de la pêche maritime, à la faveur de l’accord qui les lie dans ce  domaine.

Pour sa part, M. Konovalov a indiqué que les entretiens ont porté sur les  moyens d’élever le niveau des relations bilatérales, les questions d’intérêt  commun et les axes stratégiques de la coopération à l’avenir.

Qualifiant le Royaume d’important partenaire stratégique de la Russie dans  le Monde arabe, il a expliqué que la coopération bilatérale, qui se fonde sur  la confiance mutuelle, englobera le secteur de l’énergie, notamment nucléaire,  et la promotion des investissements russes au Maroc, en particulier dans les  infrastructures et le transport.

Commentaires