Le Maroc et la Turquie appelés à identifier de nouvelles pistes pour...

Le Maroc et la Turquie appelés à identifier de nouvelles pistes pour renforcer la coopération économique (Ministre turc)

155
0
PARTAGER

S’exprimant lors de l’ouverture des travaux de la neuvième commission économique mixte maroco-turque, M. Hayati a indiqué que cette commission représente un cadre propice pour le raffermissement des échanges commerciaux bilatéraux qui connaissent une évolution « satisfaisante ».

La Turquie et le Maroc partagent des relations d’amitié profondes qui doivent se refléter sur les échanges commerciaux et s’ouvrir sur de nouveaux secteurs porteurs de valeur ajoutée à identifier, a-t-il dit.

Le ministre turc a également mis en exergue les développements qu’ont connus plusieurs secteurs d’activité en Turquie, tels que les services, les bâtiments et travaux publics, exprimant la volonté des firmes turques de s’implanter au Maroc et d’y participer aux différents projets structurants.

Dans ce sens, il a indiqué que l’accord de libre-échange liant les deux pays confère un cadre juridique propice à la coopération à large-échelle et contribue à assurer une évolution dans les échanges commerciaux maroco-turcs.

Il s’est également félicité de la capacité des échanges commerciaux à surmonter les effets de la crise économique mondiale, formant le souhait que l’année 2011 soit l’occasion d’éliminer les obstacles et de renforcer la solidarité entre les deux pays.

Le développement des échanges commerciaux maroco-turcs revêt un intérêt pour les deux pays, qui peuvent par conséquent augmenter leurs revenus et leurs parts dans le commerce international, a ajouté le ministre.

Les travaux de la neuvième session de la commission économique mixte maroco- turque portent sur le renforcement de la coopération économique et technique entre les deux pays, notamment dans les domaines du commerce extérieur et de l’accord de libre-échange, des finances, de l’énergie, du transport, de l’agriculture, de la pêche et du tourisme.

L’ordre du jour de cette session prévoit également des discussions entre des représentants de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et du Conseil des relations économiques extérieures de la République de Turquie au sujet du rôle du secteur privé et notamment du Conseil des hommes d’affaires dans le raffermissement du partenariat et du commerce entre les deux pays.

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires