Maison A la une Le Maroc et le Nigeria posent les jalons d’un partenariat stratégique dans...

Le Maroc et le Nigeria posent les jalons d’un partenariat stratégique dans plusieurs domaines

1198
0
PARTAGER

Le roi Mohammed VI et le Président du Nigéria, Muhammadu Buhari, ont présidé, vendredi au palais présidentiel à Abuja, la cérémonie de lancement d’un partenariat stratégique pour le développement de l’industrie des engrais au Nigéria, ainsi que la signature de plusieurs conventions bilatérales couvrant les domaines de l’Agriculture, des pêches maritimes, des services aériens et des énergies renouvelables.

Le Maroc et le Nigeria posent les jalons d’un partenariat stratégique dans plusieurs domaines
Le partenariat stratégique pour le développement de l’industrie des engrais au Nigéria s’inscrit dans le cadre d’une vision commune, du Maroc et du Nigéria, pour le développement de l’Afrique et une volonté forte de renforcer les liens économiques entre les deux pays.

Ce partenariat Sud/Sud porte sur l’ensemble de la chaîné de valeur agricole, partant de la mise en place de solutions fertilisantes adaptées à la nature des sols et des cultures nigérians, à la disponibilité des engrais sur le marché nigérian et à la mise en place de mesures d’accompagnement auprès des agriculteurs locaux.

Il prévoit le développement d’une plateforme de production d’engrais au Nigéria et, par effet d’entrainement, le renforcement du marché des engrais dans ce pays.

Cette collaboration vise ainsi à sécuriser l’approvisionnement du marché nigérian en engrais à des prix compétitifs, à partager un réel savoir-faire en matière de développement de structures de blending locales, à promouvoir l’innovation et l’effort en recherche et développement, à renforcer les circuits de distribution locaux, et à approfondir les pistes d’extension des systèmes agricoles existants.

L’objectif final étant de développer une agriculture durable au Nigéria tout en aidant à améliorer le quotidien des agriculteurs dans un esprit de partenariat Sud-Sud par excellence.

Conventions bilatérales

Deux conventions relatives à ce partenariat ont également été signées. La première est un accord entre OCP-SA et Dangote Industries Limited pour le développement d’une plateforme de production d’engrais au Nigéria, signée entre MM. Mostafa Terrab, Président Directeur Général du groupe OCP-SA, et Aliko Dangote, PDG de Dangote Industries Limited.

La deuxième convention est un protocole d’accord entre le groupe OCP-SA et l’association des producteurs et des fournisseurs d’engrais du Nigéria pour le développement du marché des engrais au Nigéria, signée par MM. Mostafa Terrab, et Thomas Etuh, Président de l’Association des Producteurs et des fournisseurs des engrais du Nigéria.

Les deux chefs d’Etat ont présidé également la signature de cinq conventions de coopération bilatérale. Il s’agit de :

– Un accord sur l’exemption des visas pour les passeports officiels diplomatiques et de service, signé par MM. Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération et M. Geofrey Onyeama, ministre nigérian des Affaires Etrangères.

– Un accord bilatéral sur les services aériens, signé par MM. Salaheddine Mezouar et Geofrey Onyeama.

– Un accord de coopération en matière de pêches maritimes, signé par MM. Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche Maritime et Audu Ogbeh, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural.

– Un mémorandum d’entente dans le domaine agricole, signé, du côté marocain, par MM. Aziz Akhannouch, Hicham Belmrah, Président du Directoire de la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurance, et Tariq Sijilmassi, Président du Directoire du Crédit Agricole du Maroc, et du côté nigérian, par M. Audu Ogbeh, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural.

– Un Accord de coopération dans le domaine des énergies renouvelables entre MASEN et le ministère nigérian de l’Énergie, des Travaux publics et du Logement, signé par MM. Mustapha Bakkoury, président du directoire de MASEN, et Babatunde Raji Fashola, ministre de l’Énergie, des Travaux publics et du Logement.

S’inscrivant en droite ligne de l’orientation royale tendant à renforcer le partenariat Sud/Sud, ces accords constituent un cadre juridique étoffé et opérationnel, à même de structurer une collaboration fructueuse entre les gouvernements des deux pays.

Commentaires