Maison A la une LE MAROC EXIGE LA PRÉSENCE DE L’ALGÉRIE POUR DISCUTER DU SAHARA

LE MAROC EXIGE LA PRÉSENCE DE L’ALGÉRIE POUR DISCUTER DU SAHARA

3557
0
PARTAGER

Droit dans ses bottes, le Maroc vient d’adresser une mise a point à l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Horst Kohler, pour le prévenir qu’il n’y aura pas de négociations directes avec le Polisario et que toute avancée n’est pas envisageable, sans la présence de l’Algérie à la table des négociations qu’il tente d’organiser dans le cadre de son initiative.

Cette mise au point intervient suite à une campagne d’intoxication médiatique du Polisario pour accréditer l’idée que le Royaume a accepté de discuter directement avec les représentants des séparatistes. A force de vouloir aller plus vite que la musique, l’envoyé spécial de l’ONU semble être mal parti dans sa médiation car ayant ignoré qu’il avait affaire, côté séparatiste, à un mouvement versatile et peu crédible, qui prend ses ordres à Alger et qui a tendance à prendre ses rêves pour la réalité, qui, elle, ne souffre d’aucun manque de clarté, ni de logique. Car le Maroc a toujours refusé que le Polisario n’ait plus qu’un strapontin et que le seul interlocuteur auquel il devrait faire face dans le cadre de négociations, doit s’appeler l’Algérie, la première partie prenante dans un conflit artificiel qu’elle a crée de toutes pièces et entretenu depuis plus de quarante années, inlassablement et avec entêtement, en ponctionnant l’argent des algériens au détriment de leurs besoins élémentaires. Cette dernière mise au point du Maroc vient donc à point nommé, pour clarifier la situation avant l’enlisement annoncé de l’initiative onusienne, condamnée à tourner en rond.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires