Le Maroc exprime son soutien à la formation d’un gouvernement d’entente nationale...

Le Maroc exprime son soutien à la formation d’un gouvernement d’entente nationale en Libye

498
0
PARTAGER

Le Maroc soutient l’annonce par le conseil présidentiel libyen, dimanche soir à Skhirat, de la formation d’un gouvernement d’entente nationale en Libye, présidé par M. Fayez el-Sarraj, la qualifiant de « pas encourageant » sur la voie de la mise en application de l’accord politique inter-libyen conclu le 17 juillet à Skhirat.

M. Mezouar recevant M. Al-Sarraj en 2015

Le Royaume « se félicite de l’esprit de compromis et de responsabilité nationale ayant marqué les consultations, tenues au Maroc sous les auspices de la mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL) » et appelle « toutes les parties libyennes à mesurer la gravité de la phase délicate que traverse la Libye à la lumière des grands défis qu’affronte ce pays maghrébin frère », indique lundi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Le Royaume exhorte également le Parlement libyen à accélérer son adhésion positive à la concrétisation de ce pas afin de préserver l’esprit de consensus et parachever le processus de transition démocratique pour édifier l’Etat des institutions, de manière à garantir l’unité de la Libye, sa souveraineté, sa sécurité et sa stabilité, ajoute le communiqué.

« Le Maroc, qui n’a eu de cesse de faire part de son soutien à une solution politique à la crise libyenne, espère voir ce pas fondamental contribuer à renforcer les capacités de l’Etat à faire face à la menace terroriste croissante dans le pays et à ne pas rater cette occasion pour mettre fin à la division politique », relève la même source.

Et le ministère d’ajouter que le Royaume réitère également sa solidarité avec le peuple libyen pour qu’il réalise ses aspirations légitimes à la stabilité, la quiétude, la démocratie et la prospérité, ainsi que sa disposition à continuer à apporter l’appui nécessaire au gouvernement libyen d’entente nationale afin qu’il puisse assumer ses missions en faveur du parachèvement de ce processus.

Le Maroc appelle à cet égard les pays soutenant une solution politique en Libye à continuer à garantir les conditions à même d’alléger les souffrances du peuple libyen frère, conclut le communiqué.

Commentaires