Le Maroc fermement engagé en faveur de l’élimination totale des armes nucléaires

Le Maroc fermement engagé en faveur de l’élimination totale des armes nucléaires

182
0
PARTAGER

 

« Le Royaume du Maroc, partie à la totalité des instruments internationaux en matière de désarmement et de non-prolifération nucléaires, est fermement engagé en faveur de l’élimination totale des armes nucléaires qui demeurent les seules armes de destruction massive à ne pas avoir été déclarées illégitimes à travers un instrument contraignant », a affirmé l’Ambassadeur devant l’Assemblée générale de l’ONU.

M. Loulichki, qui s’exprimait lors d’une réunion informelle en commémoration de la « Journée internationale contre les essais nucléaires », a rappelé les actions du Royaume à la faveur du renforcement des efforts internationaux visant à éliminer les armes et les essais nucléaires.

En effet, le Royaume figure parmi les premiers pays à s’engager en faveur d’une interdiction des essais nucléaires comme le démontre sa contribution à la négociation et à l’adoption du TICEN en 1996.

« Le Maroc a signé le TICEN dès son ouverture à la signature en 1996 et l’a ratifié en 2000″, a précisé le diplomate, en évoquant les actions du Royaume en faveur de l’entrée en vigueur de ce Traité, étant donné « la place privilégiée que cet instrument occupe dans l’architecture internationale de Non-prolifération et du désarmement ».

L’engagement du Royaume se traduit également par la présidence, conjointe avec la France, de la 6ème Conférence en vue de faciliter l’entrée en vigueur du TICEN, qui s’est déroulée à New York du 24 au 25 septembre 2009.

Ces efforts feront d’ailleurs l’objet d’un rapport, qui sera soumis à la Conférence de l’Article XIV du TICEN, prévue le 23 septembre prochain.

Pour M. Loulichki, la conclusion du TICEN en 1996 et la déclaration de moratoires sur les essais nucléaires ont reflété « une prise de conscience de la Communauté Internationale de la nécessité de mettre fin à ces essais ».

De plus, a-t-il dit, l’instauration du régime de vérification au titre du TICEN se trouve à un stade avancé, préparant ainsi le terrain à un désarmement général et complet en mettant fin au développement qualitatif des armes nucléaires.

La réalisation de cet objectif demeure toutefois tributaire de l’entrée en vigueur du TICEN et du parachèvement de son universalité, a expliqué M. Loulichki, qui a plaidé en faveur du renforcement de l’action internationale pour assurer l’entrée en vigueur de ce Traité « dans les plus brefs délais ».

Pour le représentant du Royaume auprès de l’ONU, la ratification du TICEN par les puissances nucléaires est « cruciale » pour la réalisation de cet objectif, étant donné que son universalité « renforcerait le régime de non-prolifération nucléaire et contribuerait à l’instauration d’un monde exempt d’armes nucléaires ».

« On ne le dira jamais assez, dans un monde de plus en plus fragilisé par les épidémies, la pauvreté, les crises de tout genre, ainsi que les dommages faits à l’environnement, nous avons besoin de revoir nos priorités et de consacrer nos énergies et nos moyens à la réalisation, par tous, des objectifs du millénaire et des impératifs d’une vie décente pour tous », a conclu M. Loulichki.

map_________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires