Le Maroc franchit une nouvelle étape en décidant de se doter d’un...

Le Maroc franchit une nouvelle étape en décidant de se doter d’un système de régionalisation avancée

215
0
PARTAGER

Animant une conférence-débat dans le cadre du salon SMAP Expo Bruxelles (4-6 février), Pr El Ouali a ajouté que cette décision d’une importance  »exceptionnelle » vient conforter et élargir le processus de démocratisation dans lequel s’est engagé le Maroc durant la dernière décennie.

Le conférencier, qui vient de publier un ouvrage intitulé  »Autonomie et régionalisation : Perspective marocaine », a fait remarquer que le choix du Royaume d’une régionalisation avancée est  »assez rare » parmi les pays du Sud, citant parmi les raisons de ce choix notamment  »le besoin de montrer au monde combien le Maroc prend au sérieux son Initiative en faveur de l’établissement d’un système avancé d’autonomie territoriale au Sahara ».

Le professeur émérite a de même cité la nécessité d’éviter la création d’une grande disparité entre la région du Sahara et les autres régions du pays, la nécessité d’enraciner la démocratie territoriale, et le besoin d’anticiper la postmodernité qui, produite par la mondialisation, aura une tendance à de plus en plus affaiblir la solidité du lieu entre l’Etat et la nation.

Se disant certain que le Maroc dispose des moyens nécessaires pour relever le défi de régionalisation avancée, le chercheur a rappelé que dès que le Royaume avait en 2007 préconisé l’application d’un système avancé d’autonomie territoriale au Sahara, il était déjà engagé dans un processus de démocratisation de ses institutions politiques.

Il a cet effet souligné que la dernière décennie a été marquée par de grandes réformes qui ont permis d’ouvrir l’espace politique marocain sur son environnement social, de renforcer les libertés et droits de l’Homme et de jeter ainsi les jalons pour l’édification d’un véritable Etat de droit.

Présentant son nouvel opus  »Autonomie et régionalisation : Perspective marocaine » (Editions Maghrébines – 2010), Pr El Ouali a indiqué que cet ouvrage (232 pages) vise à s’intéresser de très près aux perspectives démocratiques créées par l’Initiative marocaine en faveur de l’établissement d’un régime d’autonomie territoriale au Sahara ainsi que par la décision royale de doter le Maroc d’un système avancé de régionalisation.

L’ouvrage, a-t-il poursuivi, s’attache de même à jeter les bases d’une réflexion sur le modèle de régionalisation que pourrait adopter le Maroc en partant des paramètres propres à la régionalisation ainsi que des spécificités marocaines.

Et le conférencier d’ajouter que le livre s’interroge sur l’impact que pourrait avoir sur l’ensemble des pays du Maghreb la perspective de renforcement de la démocratie ouverte au Maroc par l’éventuelle application de l’autonomie territoriale au Sahara et d’un système avancé de régionalisation.

Le Pr. Abdelhamid El Ouali est l’un des fondateurs de la Faculté de droit de Casablanca et de l’Université Hassan II. Il a été chef du département des sciences politiques au sein de cette même Faculté avant de rejoindre en 1992 les Nations unies pour y exercer de hautes responsabilités. Ses travaux et publications sur la territorialité étatique et l’autonomie territoriale sont internationalement reconnus.

Ont notamment assisté à cette conférence-débat, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, M. Ahmed Taoufiq Hjira et l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Luxembourg, M. Samir Addahre.-(MAP)

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires