Le Maroc gagne cinq places dans le classement mondial de la compétitivité...

Le Maroc gagne cinq places dans le classement mondial de la compétitivité (WEF)

293
0
PARTAGER

Selon « le rapport global sur la compétitivité 2014-2015″, le Royaume se hisse au 72ème rang, « une position nettement meilleure que lors de la période 2013-2014 dans une région touchée par une profonde instabilité géopolitique ».

De l’avis des experts du WEF, ce progrès est principalement le fruit de la réduction du déficit budgétaire et de l’amélioration de l’enseignement et des capacités d’innovation. Le rapport évoque aussi l’amélioration de certains aspects d’ordre institutionnel dans un climat de stabilité sociale et politique ainsi que « les efforts déployés ces dernières années pour améliorer le climat des affaires ». Il relève dans ce contexte que le processus de diversification économique s’avère important pour l’avenir de la croissance du pays, dans la mesure où il stimule les exportations et l’investissement direct étranger (IDE) dans les industries à forte valeur ajoutée

Les auteurs du rapport citent parmi les atouts du Maroc en matière de compétitivité le niveau de sécurité, l’efficacité du marché de biens les procédures de création d’entreprises et le secteur bancaire solide. Ils encouragent le Royaume à mieux s’engager en faveur d’une éducation de qualité, de la réforme du marché du travail afin notamment d’augmenter la part des femmes dans la population active de sorte à renforcer les compétences du pays. De même, une utilisation à plus grande échelle des Technologies de l’information et de la communication (TIC) au sein des entreprises et des particuliers bénéficierait grandement à la compétitivité du pays.

A l’échelle de la région MENA, les Emirats Arabes Unis (12ème) prennent la tête loin devant le Qatar (16e), d’après le rapport qui souligne « l’importance de l’engagement dans des réformes structurelles, de l’amélioration de l’environnement économique et de l’innovation pour favoriser l’émergence du secteur privé dans cette zone « .

Dans le classement global 2014-2015, Singapour conserve sa 2e place derrière la Suisse, et les Etats-Unis figurent désormais au 3e rang, gagnant deux places par rapport à 2013. Les dix pays les plus compétitifs sont les mêmes d’une année sur l’autre, mais ils ont cependant connu des évolutions différentes.

Dans l’UE, certains des pays les plus gravement touchés par la crise ces dernières années ont fait des progrès spectaculaires sur le plan de la compétitivité. Ainsi, le Portugal gagne 15 places dans le classement global, la Grèce dix et l’Irlande trois.

Par ailleurs, la France, l’Italie et l’Espagne ont consolidé leur rang. « Dans ces pays, il n’y a pas assez de réformes structurelles et d’investissements pour augmenter la productivité », a regretté l’économiste du WEF.

Les économies émergentes ont connu des évolutions différenciées: certaines ont progressé (Malaisie, Chine, Thaïlande, Indonésie, Philippines et Vietnam) et d’autres ont reculé, comme l’Afrique du Sud, le Brésil, le Mexique, l’Inde et le Nigeria.

Actu-maroc.com ___________________________________________

Commentaires