Maison A la une Le Maroc hausse le ton contre la décision de Trump sur Jérusalem

Le Maroc hausse le ton contre la décision de Trump sur Jérusalem

1293
0
PARTAGER

Le royaume se présente de plus en plus comme l’une des voix les plus fortes pour contrer la décision du président américain, Donald Trump, pour transférer l’ambassade de son pays à Jérusalem afin de faire de cette dernière, la capitale d’Israël de facto.

Pour Rabat, ce casus belli ne passera pas. C’est pour cela, que le Maroc fait partie de la délégation ministérielle arabe mise sur pied lors du dernier Conseil de la Ligue Arabe et qui vient de tenir sa première réunion, ce samedi, à Amman en Jordanie.

Au nom du roi Mohammed VI qui préside le Comite Al Qods, le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a réitéré l’engagement ferme du souverain à mobiliser tous ses efforts pour annuler le projet américain. A cet effet, le Maroc a contribué à la préparation d’un plan arabe visant à mettre en exergue l’illégalité de la décision de Donald Trump et à mobiliser la communauté internationale avant qu’il ne mette son projet à exécution. Tous les détails de ce plan arabe ne sont pas encore connus mais l’on parle déjà d’une conférence internationale réunissant tous les pays du monde hostiles au projet américain qui se sont déjà prononcés contre à l’ONU ainsi que ceux qui se sont abstenus lors du vote.

Parallèlement, des navettes diplomatiques arabes verront le jour pour maintenir la pression en faisant de cette question, le sujet prioritaire de l’agenda international en 2018. Le Maroc est appelé à jouer un rôle majeur dans cette stratégie.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires