PARTAGER
C’est de la Guyane française que le Maroc lancera le 8 novembre prochain son premier satellite d’observation acquis auprès du constructeur européen, EADS, en 2013.
Le royaume avait acheté deux satellites de surveillance pour la somme de 500 millions d’euros,deux satellites qui serviront aussi bien à des fins militaires que civiles et pourront prendre des images d’une résolution de 50 cm couvrant un large spectre de domaines. Le lancement de ce premier satellite se fera à bord d’une fusée légère italienne « Vega » sans qu’aucune cérémonie officielle ne soit prévue pour ce lancement qui se déroule dans une discrétion totale, sans couverture médiatique ni de lapart des médias publics  privés ni des supports privés. L’annonce de ce lancement a d’ailleurs pour source, un magazine de défense, Ménadéfense.net, et qui a été reprise par des sites locaux.
Dans un contexte de tension accrue en Afrique du Nord sur fond de risques terroristes permanents ainsi que de flux migratoires incessants et de longues frontières, cette acquisition ne peut être que du meilleurs apport pour la sécurité externe et interne du pays qui entre par la grande porte, dans le club des pays les plus avancés en la matière.

Commentaires