PARTAGER

Les femmes marocaines sont toujours livrées à la violence sous toutes ses formes selon les résultats d’une étude inquiétante menée par l’observatoire national de lutte contre ma violence à l’égard des femmes et qui met en avant ce chiffre éloquent pour montrer la persistance et l’ampleur du phénomène: 63,3% d’entre elles l’ont été en 2014 et l’ont déclaré. Soit près de 13 500 réparties entre 7962 mariées, 3444 célibataires et 2039 célibataires, certains trouveront à redire et estimeront que ces chiffres ne représentent pas une réalité qui pourrait être encore plus choquante que ces données.

Les femmes au foyer sont les plus battues pour représenter 53, 8% alors que les femmes actives ne le sont qu’à 16,7%,  les domestiques ferment le peloton avec 12,7 % des cas de violence répertoriés officiellement.

Selon le ministère de la justice encore, cette violence a curieusement bondi de près de 10 points en l’espace d’une année pour passer de 54,8% en 2013 à 63,3% en 2014 sans qu’aucune raison ne soit avancée pour expliquer une telle hausse.

Enfin, dernière indication à méditer, si les femmes battues le sont encore plus dans les villes, elles le sont beaucoup moins dans les campagnes selon les plaintes recueillies par la gendarmerie nationale. Un long chemin reste à faire pour préserver l’intégrité physique de ces dames.

Commentaires