Le Maroc n’épargne aucun effort pour soutenir le cinéma sénégalais

Le Maroc n’épargne aucun effort pour soutenir le cinéma sénégalais

135
0
PARTAGER

 

.-ES : Ilias KHALAFI-.

Le Royaume présente son aide aux artistes sénégalais, notamment à travers la coproduction et la formation, a indiqué Mme Sy, dans une déclaration à la MAP, en marge de sa participation à la 14ème édition du Festival de cinéma africain de Khouribga (FCAK).

Après avoir mis l’accent sur la qualité des relations entre le Maroc et le Sénégal dans tous les domaines, la conseillère a relevé que le Centre cinématographique marocain (CCM) met toujours sa longue expérience en matière de cinéma à disposition du Sénégal qui souffre de la rareté de la production des films, à l’encontre du Maroc dont la production annuelle atteint les 20 longs métrages.

Mme Sy avait présenté, dimanche, avec une délégation sénégalaise, le projet du « Centre panafricain du cinéma et de l’audiovisuel de Dakar » dont l’objectif est le tournage d’oeuvres cinématographiques et audiovisuelles au profit des professionnels africains et étrangers.

Dans ce cadre, Mme Sy avait salué la participation du Maroc, par le biais du CCM, à la concrétisation de ce projet, notant que parmi ses finalités la contribution au rayonnement de l’image de l’Afrique dans le monde et la mise en relief des cultures locales originales.

Ce projet devrait constituer une plateforme polyvalente qui comprend une salle de projection de 800 places, des auditoriums de mixage et de doublage en langues africaines et étrangères, un laboratoire vidéo numérique et photo, un espace de stockage, des salles de montage d’image et de son, ainsi que des ateliers caméra-lumière-son.

A souligner que cette édition 2011 du FCAK, qui se tient du 16 au 23 juillet, compte en lice 13 films représentant 9 pays, dont deux longs métrages marocains: « Majid » de Nassim Abbassi et « La cinquième corde » de Selma Bergach.

map___________

 

 

Commentaires