Le Maroc préoccupé par la situation d’impasse au Proche-Orient

Le Maroc préoccupé par la situation d’impasse au Proche-Orient

204
0
PARTAGER

 

Le Maroc est « profondément préoccupé par l’impasse dans laquelle se trouvent tous les efforts internationaux et régionaux visant à relancer les négociations directes entre les parties palestinienne et israéliennes », a déclaré, mardi, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Mohamed Loulichki.

Il a en outre appelé la communauté internationale à faire preuve de « rigueur et d’efficacité » afin de créer un environnement propice à la reprise des négociations et d’éviter que ces pourparlers ne soient entravés par des mesures unilatérales d’Israël.

Les pourparlers de paix sont dans l’impasse depuis septembre dernier en raison du refus d’Israël d’étendre le moratoire sur le gel de la construction des colonies dans les territoires palestiniens.

Se disant inquiet au sujet de l’augmentation des obstacles entravant la relance des négociations de paix, M. Loulichki a relevé que cette préoccupation « n’est égalée que par notre conviction inébranlable que le processus de paix est un choix sans appel devant aboutir à une paix globale et juste, qui garantit les droits légitimes et la sécurité des pays de la région ».

« Le Maroc suit avec optimisme les nombreuses initiatives menées dans ce domaine, par les Etats-Unis, le Quartette et de l’Union européenne », a-t-il poursuivi, espérant que ces efforts contribueront à la reprise des négociations « sur la base de la légalité internationale, de l’initiative de paix arabe et de la feuille de route ».

M. Loulichki a également émis l’espoir que la position de la communauté internationale en faveur de la réalisation d’une paix globale et juste permettra au peuple Palestinien de retrouver son droit légitime à un Etat indépendant avec Al-Qods Acharif pour capitale.

L’Ambassadeur a, par ailleurs, fustigé les activités de colonisation israéliennes visant à judaïser Al-Qods-Est et à dénaturer son caractère palestinien, en violation flagrante des résolutions des Nations unies.

« Le Maroc, dont le Souverain préside le Comité Al Qods, réitère sa profonde inquiétude et dénonce les pratiques illégales des forces d’occupation israéliennes à Al Qods Est dans le but d’altérer son aspect légal, démographique et religieux », a indiqué M. Loulichki, invitant le Conseil de sécurité à prendre ses responsabilités en obligeant Israël à mettre fin à de telles pratiques et à reprendre les négociations.

Pour M. Loulichki, « une approche de cette nature permettrait de créer une nouvelle dynamique et préserver l’esprit de compromis et de solidarité nécessaires pour atteindre l’objectif de paix auquel nous aspirons tous ».

L’ambassadeur s’est également félicité de la volonté des pays arabes d’instaurer une paix réelle et véritable, rappelant la détermination du Royaume « à oeuvrer en faveur d’un règlement juste et définitif du conflit israélo-palestinien ».

 

 

map______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires