Le Maroc « attend un geste d’amitié » de la part de Venezuela (ambassadeur)

Le Maroc « attend un geste d’amitié » de la part de Venezuela (ambassadeur)

263
0
PARTAGER

 

Ouverts vendredi matin, les bureaux de vote installés à l’ambassade du Maroc à Ankara et au Consulat général du Royaume à Istanbul, continuent d’enregistrer « des participations importantes » des Marocains résidants dans le pays d’Ataturk, des jeunes pour la plupart, qui ont tenu à exprimer leurs voix concernant la réforme constitutionnelle, participant ainsi aux efforts visant la construction du Maroc de demain, un pays démocratique qui se dote d’une nouvelle Constitution consacrant les principes de la démocratie et de l’Etat de droit et des institutions.

Certaines familles et étudiants marocains habitant dans des régions très lointaines, notamment dans la province de Hatay sur la frontière avec la Syrie, à Izmir ou à Antalya, n’ont pas hésité à traverser des centaines de kilomètres pour s’acquitter de leur devoir national, a déclaré à MAP-Istanbul, l’ambassadeur du Maroc en Turquie, M. Mohamed Lotfi Aouad.

« Bien que la communauté marocaine en Turquie soit numériquement assez réduite, cela n’enlève en rien l’enthousiasme des Marocains qui ont participé à ce scrutin », a-t-il précisé, ajoutant que l’opération de vote, qui se poursuivra jusqu’à dimanche à 20H00, s’est déroulée dans « le calme et l’enthousiasme ».

« Ce scrutin est aussi la célébration d’une nouvelle ère que chacun espère meilleure pour notre pays », a souligné M. Aouad.

L’ambassade du Maroc à Ankara et le Consulat général du Royaume à Istanbul ont pris toutes les mesures nécessaires pour faciliter l’opération de vote des Marocains établis en Turquie lors du référendum sur le projet de nouvelle Constitution.

Le Maroc  »attend un geste d’amitié » de la part du gouvernement vénézuélien, appelé à observer une  »position de neutralité » dans le conflit du Sahara, a affirmé l’ambassadeur du Maroc à Caracas avec résidence à Saint-Domingue, M. Brahim Houssein Moussa.

 »Nous ne demandons pas que le Venezuela nous soutienne, mais qu’il adopte plutôt une position de neutralité et d’appui aux efforts du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour parvenir à une solution pacifique et acceptée par toutes les parties », a déclaré le diplomate marocain dans un entretien publié vendredi par le quotidien vénézuélien  »El Universal ».

M. Houssein Moussa a rappelé que le Royaume entretient des relations avec le Venezuela depuis 1826,  »lorsque le Libertador Simon Bolivar avait envoyé un message au Roi du Maroc lui demandant de reconnaître les pays de la Grande Colombie et de protéger les navires commerciaux de ces pays contre les attaques des pirates turcs pendant leur transit par le Détroit de Gibraltar ».

Sur le plan diplomatique, a poursuivi l’ambassadeur marocain, le Royaume a été  »le premier pays arabo-musulman et africain à reconnaître les pays composant la Grande Colombie. Les relations (entre le Maroc et le Venezuela) se sont poursuivies via une ambassade jusqu’en 2009, lorsque le gouvernement vénézuélien s’est trop engagé dans le soutien d’un mouvement séparatiste financé, dirigé et appuyé diplomatiquement par l’Algérie et la Libye ».

C’est pourquoi le Maroc avait décidé de fermer son ambassade à Caracas et la transférer en République Dominicaine, a déploré M. Houssein Moussa, qui a souligné que  »malgré le déploiement de grands efforts, nous nous sommes rendus compte que le gouvernement vénézuélien soutient le séparatisme » au détriment de l’intégrité territoriale du Maroc.

Interrogé par ailleurs au sujet du référendum sur le projet de nouvelle constitution au Maroc, M. Houssein Moussa a expliqué que le prochain texte fondamental fera du Maroc  »un modèle dans le monde arabo-musulman et africain en matière de libertés, de démocratie et de développement social ».

Le diplomate marocain a ajouté que le projet de nouvelle constitution garantit la liberté religieuse et consolide les fondements culturels diversifiés de tous les citoyens marocains.

M. Houssein Moussa a souligné que la communauté marocaine établie au Venezuela, en majorité de confession juive, participe en nombre au référendum. Le bureau de vote a été installé dans un hôtel de Caracas.

 

MAP__________________________

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires