PARTAGER

Les autorités marocaines ont renforcé le dispositif de sécurité dans différents postes-frontières du pays en prévision de l’arrivée de millions de personnes lors de l’opération Transit des Marocains du monde.

Des sources citées par l’agence EFE ont affirmé qu’il y a bien eu un renforcement de la sécurité à la frontière nord, Melilla et de Sebta, comme cela se fait chaque année et plus spécialement pour ce ramadan où de nombreux Marocains du monde vont se rendre au royaume plus tôt pour passer le mois sacré.

Plusieurs sources marocaines expliquent ce renforcement de la sécurité par la menace terroriste dont est la cible le royaume depuis maintenant de nombreux mois. C’est le cas par exemple du poste frontalier de Beni Ensar, entre Nador et Melilla, où les services de sécurité ont eu pour consignes d’exercer un contrôle drastique des personnes issues des pays subsahariens.

Le journal Al Ahdath Al Maghribia fait part d’instructions fermes de la police adressées à tous les hôtels du pays en vue de signaler la présence de personnes suspectes.

Par ailleurs, Al Massae indique de son côté que toute cette agitation est due aux menaces proférées par le groupe terroriste Al Qaeda au Maghreb islamique (AQMI) à l’encontre des pays du Sahel et du Sahara.

Commentaires