Le Maroc satisfait de la dernière résolution de l’ONU sur le Sahara,...

Le Maroc satisfait de la dernière résolution de l’ONU sur le Sahara, salue l’appel au recensement des populations de Tindouf (Loulichki)

212
0
PARTAGER

« Nous accueillons avec satisfaction la résolution, car elle réaffirme et confirme les fondamentaux des résolutions précédentes, à savoir la prééminence, la validité et la centralité de l’initiative marocaine d’autonomie, la reconnaissance, encore une fois, des efforts qui ont été fournis par le Maroc depuis 2006 et qui ont insufflé une nouvelle dynamique aux négociations », a affirmé à la presse, le représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU, l’ambassadeur Mohamed Loulichki, immédiatement après l’adoption de la résolution.

« Nous sommes particulièrement heureux que le Conseil de Sécurité ait, pour la première fois, inclus une disposition demandant à ce qu’il y ait un recensement des populations » dans les camps de Tindouf, a souligné l’ambassadeur, rappelant que le Maroc a « toujours demandé à ce que ce recensement soit fait. C’est une obligation statutaire de la part de l’Etat hôte, l’Algérie qui abrite ces populations ».

Pour l’ambassadeur, il est « tout à fait normal que le CS appuie cette exigence », formulant le voeu que « nos frères algériens permettront au Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) de procéder enfin à cette opération de recensement ».

Il s’est dit convaincu qu’une fois cette opération accomplie, ses « résultats changeront, à n’en pas douter, la perception par la communauté internationale de ce différend qui empêche les pays de la région d’avancer vers l’unité, la solidarité et la construction d’un avenir commun ».

Il s’est, en outre, félicité, que la résolution ait salué la mise en place par le Royaume d’un Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), dans le cadre de la nouvelle génération de réformes annoncées par SM le Roi Mohammed VI, dans son discours du 9 mars dernier et qui constitue le prolongement de celle initiée par le Souverain depuis onze années.

De même, a-t-il relevé, la nouvelle résolution, lance un « appel non seulement aux parties mais également aux Etats voisins pour s’impliquer davantage et apporter une contribution constructive au processus de négociations afin qu’il puisse progresser vers la solution politique souhaitée ».

Le Royaume a, d’ores et déjà, démontré son engagement à dynamiser les négociations et à les faire progresser à travers les propositions « innovantes », telles que la représentativité et la bonne gouvernance, présentées par la délégation marocaine lors des derniers rounds de pourparlers informels.

« Nous espérons que les autres parties s’intégreront dans cette nouvelle dynamique et répondront à l’appel du Conseil », a insisté le diplomate, précisant qu’en ce qui le concerne, le Maroc, « comme il l’a fait pour la résolution 1920 (2010), s’investira résolument dans la nouvelle dynamique de négociations enclenchées par l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross, en vue de parvenir à une solution politique, respectueuse de la souveraineté et de l’intégrité territoriale » du Royaume.

« Nous approcherons, les prochaines étapes que l’Envoyé personnel va entamer avec les autres parties, avec optimisme et la détermination politique d’aller de l’avant et de répondre au voeu de la Communauté internationale pour un règlement rapide de

MAP________________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires