Le Maroc, un marché « crucial » pour les producteurs canadiens de blé et...

Le Maroc, un marché « crucial » pour les producteurs canadiens de blé et de légumineuses (ministre)

280
0
PARTAGER

« Les produits agricoles, d’une valeur de 267 millions de dollars, représentaient le gros des échanges canadiens avec le Maroc en 2009″, a ajouté le ministre canadien dans un communiqué rendu public vendredi par son département.

Lors de sa récente visite officielle au Maroc, le Premier ministre canadien, M. Stephen Harper, qui était accompagné par MM. Gerry Ritz et Peter Van Loan, ministre du Commerce international, s’est félicité de l’ouverture prochaine des négociations pour la conclusion d’un accord de libre-échange entre le Canada et le Maroc, rappelle-t-on.

« Au-delà des principales exportations alimentaires du Canada, soit le blé dur et les légumineuses (surtout les lentilles et les pois), cet accord de libre-échange ouvrirait aussi des débouchés éventuels pour le matériel génétique de souche laitière et les aliments pour animaux », précise M. Ritz, affirmant que les deux pays « continuent d’entretenir une relation productive de longue date ».

Contribuent à ce rapprochement entre les deux pays leur appartenance commune à la Francophonie et la présence au Canada d’une importante communauté marocaine, a indiqué le ministre, affirmant que « les liens culturels que partagent le Canada et le Maroc sont solides ».

Commentaires