Le Maroc, un pays  » prioritaire  » pour l’Espagne sur le plan...

Le Maroc, un pays  » prioritaire  » pour l’Espagne sur le plan économique (ministre espagnol)

169
0
PARTAGER

L’Espagne est  » satisfaite  » des avancées économiques réalisées par le Maroc qui ont été favorisées notamment par de nombreux acquis au niveau institutionnel, a-t-il ajouté lors d’un forum d’affaires Espagne-Maroc organisé, jeudi à Madrid, par la Confédération espagnole des organisations entrepreunariales (CEOE-Patronat) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), avec la participation d’un nombre important d’hommes d’affaires des deux pays.

Le ministre espagnol a estimé que ce genre de rencontres est de nature à  » stimuler et donner une nouvelle impulsion  » aux relations commerciales et entrepreneuriales bilatérales, ajoutant qu' » il reste, toutefois, beaucoup à faire pour améliorer la connaissance mutuelle  » entre les opérateurs économiques des deux pays.

Dans le même contexte, M. Sebastian a rappelé que la valeur des exportations espagnoles vers le Maroc s’est établie à 3,45 milliards d’euros en 2010, en hausse de 11,8 pc par rapport à l’année précédente.

Il a indiqué, en outre, que le Maroc, qui est le principal partenaire économique de son pays en Afrique, constitue aussi le deuxième client mondial de l’Espagne, avec des importations d’une valeur de 2,44 milliarads d’euros en 2010, en hausse de 14,5 pc par rapport à 2009.

Le Royaume est la troisième destination mondiale des investissements espagnols hors Union européenne (UE) et Amérique Latine, juste derrière les Etats-Unis et la Turquie, a fait savoir le ministre espagnol.

M. Sebastian a, par ailleurs, salué les réformes économiques et sociales engagées par le Royaume depuis l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI, soulignant que le Maroc  » se distingue  » au niveau régional par son dynamisme dans plusieurs champs durant cette dernière décennie.

Le Maroc, qui a lancé des réformes notamment dans les domaines de l’économie, de la justice, de l’éducation, a su résister aux effets de la crise économique et financière mondiale, a-t-il encore relevé.

Cette rencontre a été marquée par la participation d’une importante délégation marocaine composée du ministre de l’Economie et des finances, Salaheddine Mezouar, du ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, du ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Ahmed Reda Chami, du ministre de l’Equipement et des transports, Karim Ghellab, de la ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Amina Benkhadra, et du ministre du Tourisme et de l’artisanat, Yassir Znagui.

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires