Le Maroc, une destination de choix pour les investisseurs espagnols

Le Maroc, une destination de choix pour les investisseurs espagnols

319
0
PARTAGER

Fort de sa stabilité économique et politique, le Maroc s’est lancé lors des dernières années dans un processus de modernisation et d’ouverture du marché pour améliorer l’environnement juridique des investissements, explique le journal dans son supplément hebdomadaire « Mercados » (marchés) dédié à l’actualité économique.

Grâce à son dynamisme économique le Maroc s’est érigé en « plate-forme incontournable » pour les entreprises espagnoles désirant développer leurs activités à l’étranger, précise la même source, mettant en exergue l’augmentation du nombre de sociétés espagnoles ayant décidé de s’installer au Maroc lors des dernières années.

L’économie marocaine, qui est restée à l’abri des répercussions de la crise économique et financière internationale qui s’abat sur l’Espagne, vit son « âge d’or », estime le journal, appelant les investisseurs ibériques à tirer profit du potentiel qu’offre l’économie marocaine pour renforcer leur présence dans le Royaume.

A cet égard, la publication cite, à titre d’exemple, le Pacte national pour l’émergence industrielle, un projet structurel qui ambitionne de développer des secteurs compétitifs de l’économie marocaine comme l’Offshoring, l’automobile, l’aéronautique, l’électronique et le textile, souligne « El Mundo ».

Eu égard aux opportunités qu’offrent le Maroc en matière d’investissement, la présence des entreprises espagnoles « s’accroîtra considérablement » lors des prochaines années, a indiqué Jesus Banegas, vice-président de la Confédération espagnole des entreprises (CEOE, patronat), cité par le journal.

De son côté, le ministre de l’Economie et des finances, M. Salaheddine Mezouar, a souligné l’intérêt croissant qu’accordent les investisseurs espagnols au Maroc, notant que le Royaume est une destination « privilégiée » pour les entreprises ibériques, compte tenu de la proximité entre les deux pays et des facilités présentées aux investisseurs internationaux.

Les secteurs intéressant les investisseurs espagnols sont, notamment, les énergies renouvelables, l’agriculture, l’immobilier et le tourisme, a expliqué M. Mezouar, faisant observer que le Maroc n’a pas été touché par la crise financière grâce aux efforts du gouvernement et du secteur privé visant à renforcer la confiance dans le marché et à consolider la demande intérieure.

 

Commentaires