Le marocain Youssef Amrani, nouveau SG de l’Union pour la Méditerranée

Le marocain Youssef Amrani, nouveau SG de l’Union pour la Méditerranée

177
0
PARTAGER

La candidature de M. Amrani, actuellement secrétaire général du ministère des affaires étrangères et de la coopération, a été entérinée dans la journée au cours d’une réunion de hauts responsables de l’Union tenue au siège du secrétariat de l’UpM à Barcelone (Espagne).

La France qui co-préside l’UpM avec l’Egypte depuis la création de l’organisation en 2008, a « salué chaleureusement » cette nomination qui constitue une excellente nouvelle « pour l’Union pour la Méditerranée et pour le développement de projets euro-méditerranéens », a affirmé le porte-parole du ministère français des affaires étrangères, M. Bernard Valéro.

Paris a également souhaité « plein succès » à M. Amrani pour l’exercice de ses nouvelles fonctions et se « réjouit par avance » de travailler avec lui.

« Parfait francophone et hispanophone notamment, il a effectué une brillante carrière diplomatique, acquérant une expérience particulière dans le domaine des relations euro-méditerranéennes », a relevé le porte-parole.

Aussi la France « compte sur M. Amrani pour mettre en oeuvre des projets de coopération à même d’accompagner les réformes et les mouvements à l’oeuvre au Sud de la Méditerranée », a-t-il encore dit.

Il a cité les secteurs qui doivent faire « l’objet d’une attention particulière » : la jeunesse à travers notamment le projet d’office méditerranéen de la jeunesse, la société civile, le développement économique, les énergies renouvelables ou encore la protection civile.

Dès l’annonce de sa candidature, Paris avait soutenu « l’excellente » candidature proposée par le Maroc et soutenue par les partenaires du Sud de la méditerranée au sein de l’UpM.

Le poste de secrétaire général de l’UpM était vacant depuis la démission, fin janvier dernier, du Jordanien Ahmed Massa’deh.

La candidature de M. Amrani a été présentée officiellement par le Maroc, lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays arabes méditerranéens, en marge de la réunion extraordinaire du Conseil ministériel de la Ligue arabe au Caire.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Taib Fassi Fihri, avait assuré à l’époque que cette candidature avait le soutien unanime des pays arabes.

Créée le 13 juillet 2008 sur une idée du président français Nicolas Sarkozy, l’UpM regroupe une quarantaine de pays membres, dont les pays de l’Union européenne, la Turquie, Israel et les pays arabes riverains de la Méditerranée.

En développant des projets concrets dans divers domaines, tel l’énergie, l’environnement, les transports, la culture et l’éducation, l’UpM ambitionne de relancer la coopération euro-méditerranéenne lancée en 1995 à Barcelone.

Au niveau institutionnel, l’Union est toujours co-présidée, depuis sa création, par la France et l’Egypte.

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires