PARTAGER
C’est l’une des grandes bizarreries du championnat marocain de football. Suite à de graves incidents intervenue lors d’un précédent match qui l’obligent à jouer sans public et des travaux en cours dans le stade fermé du complexe Mohammed V de Casablanca, le Raja, le club prestigieux est obligé de recevoir pour le traditionnel derby qui se déroule habituellement dans un stade plein à craquer, son éternel rival du Wac, devant des gradins vides, ce dimanche, à plusieurs centaines de kilomètres de ses bases.
Voici donc deux formations de Casa obligées d’en découdre pour ce match au sommet, à Tanger. Autant dire que ses caisses en souffriront et que son moral ne sera pas au beau fixe pour affronter un adversaire qui vise une victoire capitale pour s’éloigner de ses adversaires en tête du championnat en creusant l’écart et asséner à son ennemi juré du Raja, un coup qui le laissera ko alors qu’il est déjà à terre en raison des nombreuses crises qu’il traverse.
Résultat de cette bizarrerie: un grand club marocain de foot-balle se voit aller quémander de jouer dans un stade, sans public, sans recettes, désigné du doigt par avance et soupçonné de créer des désordres avec ses supporteurs qui se déplaceront en masse,malgré l’interdiction d’accéder au stade. Un vrai cas de figure d’autant plus que ce club prestigieux est obligé de changer de stade chaque semaine pour ses matchs et d’attendre la dernière minute pour avoir l’autorisation d’y jouer.
Une situation abracadabrante traitée avec dérision et moqueries dans les médias spécialisés dans le sport à l’étranger.

Commentaires