Le ministère de la santé assure avoir demandé au Secrétariat général du...

Le ministère de la santé assure avoir demandé au Secrétariat général du gouvernement la fermeture immédiate de 7 cliniques et la suspension des activités de 7 autres

166
0
PARTAGER

 

Les équipes d’inspection ont visité à ce jour, selon un programme annuel arrêté à titre préalable, 140 cliniques sur un total de 360, réparties sur l’ensemble du territoire national. Les rapports établis par ces équipes ont conclu à la classification des cliniques en trois groupes, a expliqué la même source.

Le premier groupe comporte les cliniques qui se conforment entièrement aux conditions minimales légalement exigées pour les cliniques privées, à l’exception de quelques observations sans grande importance, alors que le deuxième groupe se compose des établissements ne répondant pas à certains critères nécessaires, sans pour autant représenter un danger.

Le ministère a indiqué avoir accordé à ces deux groupes des délais précis pour se conformer aux normes juridiques et pallier les dysfonctionnements constatés par les commissions d’inspection, lesquels dysfonctionnements ont fait l’objet d’une correspondance adressée aux cliniques concernées à travers le secrétariat général du gouvernement.

La majorité de ces cliniques ont pu surmonter les insuffisances relevées, ajoute le communiqué.

De même, la même source rappelle que « les deux lettres adressées par le ministère de la Santé au secrétariat générale du gouvernement durant le mois en cours ont concerné 19 cliniques classées au premier groupe » et dans lesquelles il a demandé aux services du Secrétariat de « veiller à l’application de la procédure ordinaire qui consiste, dans un premier temps, à adresser un avertissement » .

Le troisième groupe comporte les cliniques ayant fait l’objet d’une demande de fermeture immédiate et de suspension de leurs activités opératoires et d’hospitalisation, adressée au secrétariat général du gouvernement par le ministère en juin dernier.

Le Secrétariat général du gouvernement avait affirmé, jeudi dans un communiqué, qu’il n’a pas reçu de décision concernant la fermeture de 13 cliniques dans différentes villes du Royaume, comme rapporté par certains journaux nationaux.

A cet effet, une réunion qui regroupe les deux autorités gouvernementales concernées et l’Ordre national des médecins, devrait se tenir ce vendredi pour examiner les différents cas et appliquer la loi à leur égard et ce, dans l’objectif de préserver la santé des citoyens en tenant compte des garanties légales devant être respectées ».

map______________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires